iconActivityiconArrowBackiconArrowBottomiconBasketiconBasket2iconBasketGastroPlan de travail 1iconBubbleSingleiconBubbleSpeechiconCalendarcalendar iconCalendarCheckiconCheficonConciergeiconDelete iconDestinationexpandiconFacebookiconFavoritesiconFlowersiconGifticonGooglePlusiconHelp iconHistoryiconHomeiconHoteliconHouseRCiconHouseRC2iconInstagramiconInvitationiconLabeliconLinkediniconListiconLockiconLogouticonLysRCiconLysRCLefticonLysRCRighticonMailiconMedalPlusiconMembersiconMobileiconMoodboardiconNewsletter iconNotesiconPhoneiconPieiconPinteresticonPresentationiconPressReleaseiconPrinticonQuotesiconRefreshiconResaiconRestauranticonRoute1234iconScreeniconSearchiconSettingiconShareiconTagiconToqueiconToqueDrawingiconTrashCaniconTwittericonUsericonViewListiconViewMapiconVillaiconWaiterDrawingiconWineDrawingiconXperienceicon-flag_ch icon-flag_fr icon-flag_it gift icon-gift_calendar checkmark equalizer2 Plan de travail 2Plan de travail 1icon-gift_enveloppeback-in-timeyjhjghicon-gift_help credit-card icon-gift_phone icon-gift_shop icon-gift_sphere truck user icon-gift_zoom

En poursuivant la navigation sur les pages du site vous acceptez le dépôt (i) de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêts et de la publicité personnalisée, pour mesurer l’audience du site, sa fréquentation et votre navigation, et (ii) de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de réseaux sociaux.
En savoir plus

Agrandir la carte

19 établissements
Côte d'Azur / Corse

Sur la côte d’azur, la « Riviera » est l’objet de toutes les attentions.

Un traveling glissant sur les montagnes varoises et le rivage méridional, se faufilant sous le linge qui sèche pour venir se poser sur la peau d’une jeune fille qui prend un bain de soleil. Scène d’ouverture de Et Dieu… créa la femme, en 1956, qui révéla à la fois Brigitte Bardot et Saint- Tropez. Le site était certes connu avant que Roger Vadim ne choisisse d’y tourner son film culte : un ancien village de pêcheurs bâti sur un hameçon de terre plongeant dans l’azur méditerranéen, une antique cité corsaire toute en placettes et en toits de tuiles ocre, avec son marché de la place des Lices et son port où se balancent doucement les « pointus », ces barques de pêche colorées dont la poupe est aussi effilée que la proue.

« Prenez des turquoises, des émeraudes et des lapis-lazuli : voilà pour le fond du ciel. Mettez-moi dessus de la poudre de diamant avec des feux de Bengale : ce sera pour deux ou trois nuages au-dessus de notre montagne. Quant à la mer…, ne prenez pas autre chose que le train pour venir la voir. » Prosper Mérimée, grand amoureux de la région, écrit ces lignes en 1866 à son amie Mme de Beaulaincourt. Plus d’un siècle plus tard, elles s’appliquent toujours à merveille à la Côte d’Azur. Fil conducteur de la Riviera française, la Méditerranée étend sans discontinuer son camaïeu de bleus de Bandol à la côte italienne. Le cobalt de la baie des Anges est indissociable d’Antibes, dont Pablo Picasso était citoyen d’honneur. Entre le port et la place du Safranier, le musée qui lui est consacré expose peintures, dessins et céramiques du maître, qui passa une large part de sa vie sous le soleil d’Antibes, de Golfe-Juan, de Cannes et de Vallauris.


19 établissements trouvés