Un paradis pastoral

Ranch à moutons le plus spectaculaire de Nouvelle-Zélande, Wharekauhau Country Estate est le point de départ idéal pour découvrir la gastronomie et les vins locaux, à quelques encablures seulement en hélicoptère – ou après un itinéraire pittoresque en voiture – de la capitale Wellington.

Un paradis pastoral

Ranch à moutons le plus spectaculaire de Nouvelle-Zélande, Wharekauhau Country Estate est le point de départ idéal pour découvrir la gastronomie et les vins locaux, à quelques encablures seulement en hélicoptère – ou après un itinéraire pittoresque en voiture – de la capitale Wellington.

Wharekauhau Country Estate se situe au détour de l’un des nombreux virages longeant la baie de Palliser et la première impression est à couper le souffle. Quelques minutes plus tard, au pied de l’édifice de style édouardien, je suis immédiatement emplie d’une sensation unique, celle d’être chez moi – bien qu’il s’agisse de ma première visite.

À la tête de l’établissement depuis une dizaine d’années, le directeur Richard Rooney communique sa passion démesurée pour le domaine à toute son équipe, qui ne ménage ni son talent ni ses efforts. Ainsi, l’an passé, Richard a été distingué par Luxury Travel Advisor comme l’un des meilleurs directeurs d’hôtels de luxe au monde. Sa carrière à Wharekauhau se résume en un mot : Kaitiaki. Ce terme māori (qui peut se traduire par « garde » ou « protection ») symbolise le style managérial de Richard vis-à-vis de son personnel et de la terre – les plus précieuses ressources de Wharekauhau.

Lors de mon premier dîner, je découvre la tarte au citron de Mr. Joe. Demandez qui est Mr. Joe, et on vous contera l’histoire d’un homme extraordinaire qui cultiva la terre de Wharekauhau toute sa vie durant, et qui ne prit sa retraite que l’année dernière. Ce dessert est un hommage à cette vie de labeur, jusqu’aux citrons récoltés dans l’arbre qu’il a lui-même planté ! Retraité, Mr. Joe est encore un membre actif de la famille Wharekauhau : il n’hésite pas, par exemple, à prêter main-forte à Amelie Aegerter, directrice du spa, pour fabriquer étagères et cadres destinés au nouveau Hauora Spa. Amelie en a élargi l'offre – Hauora est un terme māori signifiant « bien-être » – et utilise exclusivement des produits de soin de la peau de la marque bio néo-zélandaise Millefeuille. À base d’ingrédients locaux, le soin du corps signature comprend une exfoliation au miel de manuka et au sel de mer, suivi d’un masque au miel chaud « soufflé », une exclusivité Millefeuille pour Wharekauhau. Massothérapeute, esthéticienne et coiffeuse, Amelie distille sa magie et son talent entre ses mains douces et fortes à la fois. Voilà plus de huit ans qu’elle travaille au Wharekauhau, une carrière qu’elle a démarrée au poste de cuisinière. Une fidélité dont l’établissement a su tirer le meilleur parti.

Il est tentant de flâner dans la propriété, d’arpenter les champs parsemés de moutons… ou encore de profiter d’un bain aux sels de mer Nellie Tier avec vue sur l’océan. Les villages pittoresques de Wairarapa valent cependant le détour, le temps d’une journée. Capitale du vin, Martinborough compte plus de 20 exploitations viticoles. Le climat sec et les sols alluviaux se prêtent parfaitement à l’exigeant cépage Pinot noir. Propriétaire de Wharekauhau, Bill Foley possède également deux vignobles dans la région : Martinborough Vineyard et Te Kairanga. Pour un tour d’horizon complet des crus régionaux, une visite de la Wine Bank s’impose. Sa toute nouvelle salle vous invite à déguster pas moins de 64 vins.

Dans la ville voisine de Greytown, savourez un plat aussi végétarien que nutritif à Food Forest Organics, que vous ponctuerez par une douceur de chez Shoc Chocolates, en bas de la rue. L’établissement propose 80 saveurs de chocolat, y compris des combinaisons uniques telles que curry-papadum et citron vert-piment, toutes disponibles à la dégustation. De retour à Wharekauhau pour le dîner, le restaurant accorde chaque plat avec les meilleurs crus du pays. Une soirée que vous terminerez peut-être, au petit matin, en partageant une bonne bouteille en compagnie des chefs et de l’équipe du restaurant !

Une chose est sûre : je reviendrai au printemps pour observer les étoiles. Selon Richard, avril est le mois idéal pour admirer les étoiles filantes : si j’en aperçois, mes vœux sont déjà tout trouvés !

La fameuse tarte au citron de Mr. Joe
Cuisse de canard et gnocchi Gruyère, crème de champignons, épi de bois, coq rôti, citron amer, huile de noix locale

© Wharekauhau Country Estate

© Wharekauhau Country Estate

Articles connexes dans notre magazine
72h dans le Bordelais avec |l'instagrammeuse Whitney Valverde
72h dans le Bordelais avec
l'instagrammeuse Whitney Valverde
Cliquez ici pour lire
The Louise, au plus près des vignobles |de la Barossa Valley
The Louise, au plus près des vignobles
de la Barossa Valley
Cliquez ici pour lire