Hortensias, la dame du lac

Hôtel emblématique d’Hossegor, dans les Landes, les Hortensias du Lac ont été entière-ment rénovés et viennent de rouvrir. Gagnant au passage en authenticité et en chaleur humaine…

Hortensias, la dame du lac

Hôtel emblématique d’Hossegor, dans les Landes, les Hortensias du Lac ont été entière-ment rénovés et viennent de rouvrir. Gagnant au passage en authenticité et en chaleur humaine…

C’est une dame blanche coquette qui pose en retrait, paisible, comme à l’abri du vent et du fracas du monde. Devant elle, le lac marin, une petite plage, les pins. Le décor est immuable, ou presque, il pourrait évoquer les Hamptons, par exemple, ces lieux où l’on prend le temps de respirer, de s’épanouir, d’admirer une nature qui n’est jamais tout à fait la même. Ce sont les Hamptons, justement, cette péninsule au nord-est de New York, lieu de villégiature favori de l’establishment de la côte Est, qui sont aussi rappelés à l’intérieur des chambres, avec ce bois blanc, ces terrasses et balcons permettant de profiter au mieux de la vue sur le lac. Mais c’est bien au cœur des Landes que les Hortensias se sont posés il y a presque un siècle. Le style architectural de la demeure, du reste, ne laisse que peu de place au doute : du basco-landais dans toute sa splendeur, celui-là même qui a fait la réputation d’Hossegor.


Sérénité éternelle


L’hôtel est d’ailleurs indissociable de l’histoire de la station balnéaire : apparu dans les années 30, il a accompagné son développement et notamment l’essor de son sport emblématique, le surf. Le hobby préféré des rois hawaiiens garde une bonne place à l’intérieur des murs, par touches discrètes et raffinées mais bien présentes ; c’est même la ligne directrice qui a guidé l’esprit de la rénovation. Celle-ci a duré huit mois, avant la réouverture de l’hôtel au tout début de l’été. Une renaissance, presque, qui porte le sceau de Frédéric Biousse et Guillaume Foucher, propriétaires de la collection Les Domaines de Fontenille*. Ils ont ainsi repris les Hortensias, désireux de leur redonner leur grandeur passée, et placé leur confiance en leur gérant, Arnaud Séhébiade. À la fois chic et décontracté, le surf lodge de luxe fait la part belle à l’Art Déco, son style emblématique auquel s’intègrent avec délicatesse une piscine chauffée, comme posée en apesanteur au-dessus du lac, et un spa de 450 m 2. On peut donc s’y délasser après, pourquoi pas, une escapade sportive : surf, bien sûr, mais aussi paddle, planche à voile, promenades, course à pied, les Hortensias sont le paradis de ceux qui aiment se dépenser à leur rythme.
 


Simplicité et fraîcheur


Un restaurant de 50 couverts complète la carte postale : dirigé par le chef Philippe Moreno, formé auprès de Gérald Passedat, trois étoiles au Michelin, il invite les produits locaux, ceux issus de la pêche notamment, dans les assiettes. Entièrement vitré pour la partie intérieure, il offre une vue splendide sur le lac et une terrasse permettant de profiter du soleil. En parfaite cohérence avec la philosophie des lieux ; simplicité, fraîcheur, authenticité. Car l’essentiel est dans ces eaux aux pieds de la dame blanche, dans les pins, dans l’océan si proche, dans cette nature qui affleure et que l’hôtel met si bien en valeur. On y vient pour profiter de soi, des siens, pour être dans son époque et bercé par l’atmosphère d’une maison immuablement alanguie, au bord d’un lac. Sereine.
 

 

*Les Domaines de Fontenille regroupent quatre hôtels à Marseille, dans le Lubéron, à Minorque et donc à Hossegor, tous emblématiques de leur environnement et membres des Relais & Châteaux.

Photos: © Magali Maricot

 

INFORMATIONS

 
Articles connexes dans notre magazine
Safari en Afrique du Sud
Safari
en Afrique du Sud
Cliquez ici pour lire
Le Comté de Sonoma | toujours debout
Le Comté de Sonoma
toujours debout
Cliquez ici pour lire