Publié le 24/05/2019

L'Auberge Saint-Antoine :
un hôtel-musée rempli d'Histoire

Entre les remparts du Vieux-Québec, dans un quartier classé au patrimoine mondial de l’Unesco, les siècles se croisent à l’Auberge Saint-Antoine, qui mêle antiquités et luxe moderne.

L'Auberge Saint-Antoine : |un hôtel-musée rempli d'Histoire

Vue sur la ville de Quebec et l'Auberge Saint-Antoine © Francis Fontaine

Entre les remparts du Vieux-Québec, dans un quartier classé au patrimoine mondial de l’Unesco, les siècles se croisent à l’Auberge Saint-Antoine, qui mêle antiquités et luxe moderne.

L’Auberge Saint-Antoine est un musée discret, mais fort de 700 objets anciens, exposés dans les chambres et les espaces publics. Les clients de l’hôtel peuvent profiter de visites guidées quatre fois par semaine, et si la curiosité vous anime, le Musée de la Civilisation, juste au coin de la rue, abrite la plus grande collection ethnographique du Québec.

Photo de gauche : façade de l'hôtel © Samuel Tessier
Photo de droite : une des reliques de l'Auberge fichée dans la porte d'entrée d'une des chambres. © Francis Fontaine

Le Vieux-Québec est l’unique ville fortifiée au nord du Mexique, et la première colonie permanente de la Nouvelle-France. Des fouilles archéologiques débutent à l’Auberge Saint-Antoine en 1988. Elles révèlent alors de nombreux morceaux de porcelaine, de verre et de fer forgé, objets du quotidien évoquant la vie des habitants d'antan. Aujourd’hui, vous trouverez ces fragments d’histoire devant chacune des 84 chambres et des 11 suites, auxquelles correspondent chaque fois une relique logée dans la table de chevet : un éclat de chope en pierre, par exemple, ou bien une pipe en argile, des pièces, une assiette de terre cuite, ou encore une tasse en porcelaine chinoise.

La chambre de la Suite Junior Victorienne
Terrasse de la suite Panoramic, avec vue sur le fleuve Saint-Laurent
La chambre de la Suite Capitaine, au décor rustique...
...et sa salle de bain attenante.
Quelques-uns des nombreux artefacts et objets anciens disséminés à l'Auberge Saint-Antoine
La chambre Luxe King, aux couleurs chaudes, et sa terrasse avec vue sur le fleuve
La Suite Junior Gustave

Trois bâtiments historiques différents composent l’hôtel. L’un d’eux est un ancien entrepôt maritime. Cette construction robuste en pierre accueille à présent Chez Muffy, le restaurant emblématique de l’Auberge, qui propose ses propres interprétations modernes des classiques de la cuisine franco-canadienne. Une grande partie des ingrédients proviennent de la ferme qui appartient à l’établissement. Située sur l’île d’Orléans, à 20 minutes en voiture via un pont suspendu, cette ferme constitue une excellente visite d’agrotourisme en été !

La salle du restaurant Chez Muffy, qui date de 1822

Après une journée à explorer la ville, installez-vous confortablement au bar Artefact, récemment rénové, pour écouter un concert de jazz tout en sirotant une bière locale ou un old fashioned à la pomme, avec une pointe de cannelle et de sirop d’érable.

L'emblématique bar Artefact de l'Auberge Saint-Antoine
Articles connexes dans notre magazine
Stock Exchange, |la deuxième vie de |la Bourse de Manchester
Stock Exchange,
la deuxième vie de
la Bourse de Manchester
Cliquez ici pour lire
En Armagnac, |aux bons soins des Guérard
En Armagnac,
aux bons soins des Guérard
Cliquez ici pour lire