Publié le 11/05/2021

7 séjours en France
pour enfin s’évader

En ce mois de mai, les plus belles escapades pourraient bien se trouver à deux pas de chez vous ! Relais & Châteaux vous propose d’emprunter le chemin d’échappées locales insoupçonnées et secrètes dans nos régions.

7 séjours en France |pour enfin s’évader

Les Prés d'Eugénie - Maison Guérard

En ce mois de mai, les plus belles escapades pourraient bien se trouver à deux pas de chez vous ! Relais & Châteaux vous propose d’emprunter le chemin d’échappées locales insoupçonnées et secrètes dans nos régions.

Mise aux verts - Les Prés d’Eugénie - Maison Guérard, Landes

On s’y rend croyant suivre une retraite détox, on en repart, le corps à neuf, les sens aiguisés comme jamais et le cœur plein. C’est que la nature est généreuse dans la propriété. Palmiers, potagers, jardins d’eau, prairie mellifère, roseraie, serre à agrumes. Les bouquets viennent tous de là, et le nouveau bistrot chic L’Orangerie sert une cuisine botanique et diététique des plus locales. Juste en face du jardin d’hiver, le chef Michel Guerard a fait construire la fontaine dont il rêvait. Avec clapotis et mousse pour la border. Aussi doux et enveloppants que la suite du programme : yogas, médecine chinoise, ateliers cocktails et tisanes aux herbes des jardins et de délicieux soins du ventre. Parfait pour vivre l’ici et maintenant voluptueusement.
 


Flânerie romanesque - Domaine de Primard

Et si on allait rendre visite au XVIIIe siècle ? À 70 km à l’ouest de Paris, le dernier né de la collection Les Domaines de Fontenille vient d’ouvrir ses portes au cœur de la campagne normande. Un petit château de 40 chambres ou suites, cinq étoiles, trois fois centenaire. Tour en barque ou visite aux chevaux ? Soins Suzanne Kaufmann bio aux actifs végétaux ou marche odorante dans la roseraie et ses centaines de pieds ? Guinguette, douves, petites passerelles, arboretum… La balade dans les jardins conçus par le célèbre paysagiste belge Jacques Wirtz, repose le regard, le potager alimente les cuisines et les assiettes du chef trois étoiles Éric Fréchon enchantent le palais. Un séjour dans un paysage des contes de fées.
 


Dans ma cabane - Château de Valmer

La douceur de la campagne provençale qui s’étire sur six hectares, les vignes bio à perte de vue, les embruns de la mer à quelques centaines de mètres… Cette ancienne pension de famille devenue un hôtel 5 étoiles abrite une cabane perchée à trois mètres au-dessus du sol, dans un chêne centenaire. Deux chambres, une salle de bain équipée et une terrasse avec vue sur le vignoble. De retour sur la terre ferme, on peut aller dîner au restaurant étoilé, réserver un soin au spa avec sa piscine intérieure ou regarder le coucher du soleil depuis la plage privée face aux îles d’Or.
 

La Cabane des Lapins, perchée dans un chêne centenaire

S’aérer - Hostellerie La Cheneaudière & Spa, Bas-Rhin

Un nid d’aigle dans les Vosges ? Celui-ci offre, en plus du chant des oiseaux, une vue sur la canopée, 38 chambres, juniors et suites, quatre piscines, un flotarium, 5 saunas, un hammam-ruche, des soins « simples et miel » avec la récolte des vingt-et-une ruches du domaine… Pierre, eau, bois, la propriété privilégie les matériaux bruts et nobles et les vues sur la vallée de la Bruche. La table sublime la fraicheur des produits du potager. Mais pour prendre encore plus de hauteur et une bouffée d’oxygène, de nouveaux nichoirs version XXL se balanceront à 5 mètres de hauteur sur le terrain, dès la réouverture de l'établissement à la find u mois de juin. Il suffira de grimper sur de larges filets pour s’allonger dans ces douillets cocons suspendus et se laisser bercer par les vents. 
 

Suite Forêt Nature - Spa de La Cheneaudière © Jérôme Mondière

Garden party - Saint James Paris, Paris

Entre fauteuils club, souvenirs de voyages et cuisine libre, durable et engagée, le Saint James se réinvente et offre une escale végétale cinq étoiles aux aventuriers comme aux voyageurs immobiles. Odeur de cuir et douceur du velours, les jours de pluie, on se réfugiera dans le bar bibliothèque (réaménagé par l’architecte d’intérieur Laura Gonzales) ou au Bellefeuille le restaurant pensé comme un jardin d’hiver, dont les cuisines seront confiées au Chef Julien Dumas dès la réouverture prévue au mois de juillet. Aux premiers rayons de soleil, on profitera de la terrasse du jardin clos, des bosquets d’hortensias, de la pergola, entièrement redessiné par le paysagiste Xavier de Chirac. Comme une oasis en pleine ville.
 

Les nouvelles chambres, redécorées par l'architecte d'intérieure Laura Gonzales © Matthieu Salvaing
Le Chef Julien Dumas sera aux commandes du restaurant Bellefeuille dès la réouverture © Anne-Claire Delorme

​​​​​Pique-nique au bord de l’eau - La Côte Saint-Jacques & Spa, Bourgogne

Retrouver la chaleur d’une maison de famille, version 5 étoiles. L’Yonne court au bout du terrain, les apéritifs se dégustent sur les terrasses, le potager nourrit les tablées et le tour du jardin est de rigueur. Difficile de quitter les lieux, et pourtant, il faut profiter de la forêt et des nombreux sentiers de randonnées alentour. Ou bien de la rive, suivre le trajet de l’eau à vélo jusqu’à trouver l’endroit idéal. Là, il suffira d’ouvrir le panier d’osier. Le chef Jean-Michel Lorain et son équipe, auréolés récemment d’une étoile verte Michelin récompensant les tables respectueuses de leur environnement, ont tout préparé pour un déjeuner sur l’herbe de haute volée. Une dégustation au plus près de la nature, mais avec nappe, verres et couverts raffinés.
 


Retour à la terre - Baumanière Hôtel & Spa, Provence

Avec un peu de chance, vous arriverez en pleine saison des fleurs de courgettes et des asperges. Cette année le domaine a inauguré un nouveau potager au milieu du verger d’abricotiers et ses petits pois merveilleux, ses haricots verts tout juste cueillis ne demandent qu’à se retrouver dans les assiettes (façonnées sur place par la céramiste en résidence) de l’Oustau de Baumanière ou de la Cabro d’Or. Le romarin embaume les randonnées. La Provence est partout où le regard se pose. Au loin, le Val d’Enfer, les Alpilles, les moulins à huile et les vignobles revigorants. Au mas, repas légers, spa Sisley, cours de yoga ou de boulangerie. Un retour aux plaisirs simples, mais essentiels.
 

© L. Parrault

 

Articles connexes dans notre magazine
10 expériences au fil de l’eau
10 expériences au fil de l’eau
Cliquez ici pour lire
10 villas pour s’évader en tribu
10 villas pour s’évader en tribu
Cliquez ici pour lire