La tentation d'une île

Cap sur le nord de Majorque, la plus vaste des îles des Baléares. A trois quart d’heure de route de Palma, la capitale, c’est dans un véritable écrin végétal que se trouve l'hôtel Son Brull.

La tentation d'une île

Cap sur le nord de Majorque, la plus vaste des îles des Baléares. A trois quart d’heure de route de Palma, la capitale, c’est dans un véritable écrin végétal que se trouve l'hôtel Son Brull.

piscine et nature - séjour à Majorque


Cet ancien monastère jésuite du XVIIIe siècle, longtemps resté à l’abandon, revit depuis 2003, sous l’impulsion d’une famille majorquine. Adossé à la colline du Puig de Maria et à la lisière de la Sierra de Tramontana, massif montagneux préservé et classé depuis 2011 par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité, le vaste bâtiment ocre domine un domaine de 30 hectares. Une plaine plantée de vignes et d’oliviers, mais aussi de quelques jardins bios. De quoi approvisionner le restaurant.
 


Ici, il fait chaud. Très chaud. Un climat méditerranéen subtropical qui offre à Majorque une température moyenne de 18° toute l’année, avec des pointes en juillet et août jusqu’à 30° ! La vaste piscine est donc le point de repère de tous les hôtes de passage.
 


Autres lieux incontournables : les deux bars du Son Brull. Le premier est un ancien pressoir à olives, vaste salle où les voutes  de pierres culminent à 4mètres de haut. Le second se trouve à l’extérieur, près de la piscine. On y dégustera (avec modération par grande chaleur…) un Tom Collins réalisé avec le gin local. Baies de genévrier récoltées dans les dunes, coriandre, agrumes et herbes autochtones.
 


Le Son Brull (traduisez Domaine Brull), tient son nom de l’ancienne famille des propriétaires. Aujourd’hui, il serait plus juste de la renommer Son Suau. C’est en effet Mar Suau et ses deux frères, Alexandre et Miquel, qui président depuis bientôt quinze ans à la destinée de cet hôtel membre de Relais & Chateaux. Un seul autre hôtel à Majorque est aussi affilié à ce groupe de luxe, le Valldemossa, à l’est de l’île.
 


Dix-huit mois de travaux furent nécessaires pour remettre en état le monastère et lui redonner son lustre d’antan.
 


Dès les hall d’entrée, on est frappé par la présence, en contrepoint d’un mobilier épuré souvent sous influence scandinave, de nombreuses œuvre d’art contemporain. Celles-ci sont pour la plupart en provenance des galeries majorquines. Tel ce grand tableau/sculpture aux taureaux, signé de l’artiste conceptuel Pep Llambias.
 


Si l’extérieur a gardé son aspect originel, le volume des chambres et des suites (23 en tout) n’a plus rien à voir avec les anciennes cellules des moines…
 


En haute saison, pas moins de soixante personnes officient au Son Brull.
 


A Majorque où le printemps arrive très tôt, aux alentours de la mi-février, les hôtes aiment vivre dehors. De cette terrasse c’est la saison où l’on peut admirer la floraison des amandiers dans la plaine en contrebas…tout en dégustant quelques tapas, of course !
 


A quelques centaines de mètres au dessus de l’hôtel, noyé dans la végétation, passe la ruta de pedra en sec (la route de pierre sèche), le premier sentier de randonné de l’île. Il reprend le tracé d’anciens chemins romains, de muletiers ou de pèlerins. On raconte que Winston Churchill l’emprunta pour accéder en son temps au sommet de la colline du Puig Maria et à son émouvante église romane. A vous de tenter l’ascension.
 


Légumes et fruits bios du jardin ou des fermes voisines, poisson fournis quotidiennement par des pêcheurs locaux : c’est dans un esprit très Slow Food, que travaille le jeune chef du restaurant de l’hôtel, Rafael Perello.
 


Son credo ?  « Réinterpréter de façon moderne les recettes traditionnelles des îles Baléares ». Nous avons eu pour notre part un coup de cœur pour son Gaspacho de cerises aux sardines marinées. Une recette, à découvrir en vidéo, puisqu’il a bien voulu nous en confier les secrets.
 

 

INFORMATIONS :

 
Articles connexes dans notre magazine
À la rencontre des éléphants:|histoire d’amour à Jabulani
À la rencontre des éléphants: histoire d’amour à Jabulani
Cliquez ici pour lire
Balade écossaise|dans un château enchanté
Balade écossaise
dans un château enchanté
Cliquez ici pour lire