Publié le 27/06/2018

Ibiza, face cachée

L’archipel espagnol des Baléares offre une multitude de lieux fascinants, de petites villes historiques et de plages préservées aux eaux claires et aux criques rocheuses isolées. Troisième et dernière étape pour le duo Arturo Bamboo, Ibiza est une fois de plus un paradis pour voyageurs.

Ibiza, face cachée

L’archipel espagnol des Baléares offre une multitude de lieux fascinants, de petites villes historiques et de plages préservées aux eaux claires et aux criques rocheuses isolées. Troisième et dernière étape pour le duo Arturo Bamboo, Ibiza est une fois de plus un paradis pour voyageurs.

Le ferry en provenance de Formentera entre lentement dans le port d’Ibiza et nous présente des vues panoramiques sur Dalt Vila, la célèbre vieille ville et le cœur culturel de l’île classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Immédiatement après avoir posé le pied à terre, vous sentez que cet endroit est différent de l’île paisible de Formentera. Une mosaïque intéressante de vieux hippies, de familles, de membres de la jet-set et de fêtards se promène dans la ville d’Ibiza. Une atmosphère cosmopolite, pleine d’énergie s’en dégage et les paysages fascinants aperçus depuis le ferry annoncent un voyage extraordinaire.

La navette de l’hôtel vient nous chercher et nous emmène à travers un dédale de rues et de ruelles formant le quartier de Dalt Vila. Quelques minutes plus tard, nous nous tenons devant l’Hôtel Mirador Dalt Vila, une fantastique et magnifique maison de ville du XIXe siècle, habillée d’une belle couleur rose orangée. Perché légèrement au-dessus de la ville, l’endroit donne tout de suite l’impression d'un oasis tranquille à l'écart des foules. Situé dans une impasse, l’hôtel offre une vue sur la mer avec d'immenses bancs utilisés principalement par les autochtones ou les visiteurs informés.

Après nous être rafraîchis dans notre chambre, nous décidons d'aller prendre un café dans la célèbre institution d’Ibiza, le Croissant Show, un lieu où habitants et touristes se mêlent et profitent de la grande terrasse, sous le regard de quelques personnalités. La ville est le paradis du shopping, mais nous préférons aller nous baigner !

Nous nous dirigeons vers la partie plus sauvage au nord de l’île : Aguas Blancas. La plage est une vaste étendue de sable doré foncé, dominée par d'impressionnantes falaises rocheuses. Lorsque le vent est levé, des vagues blanches écumantes clapotent sur le rivage, d’où son nom, qui se traduit par « eaux banches ». On y trouve un tout petit chiringuito (bar de plage) qui sert d’excellents cafés cortado.

Quelques verres et un magnifique coucher de soleil plus tard, nous retournons à l’hôtel afin de nous préparer pour le dîner au restaurant Es Mirador, assis sous les palmiers de la terrasse juste devant l’hôtel, où souffle une brise légère. Une fois encore, la quiétude de cette région nous surprend : c’est l'autre Ibiza. La cuisine méditerranéenne avant-gardiste est époustouflante. Après un long dîner relaxant, il est temps de regagner notre chambre. Nous ouvrons la fenêtre et nous nous endormons au son de la mer, un moment onirique.
 

Articles connexes dans notre magazine
À la rencontre des éléphants:|histoire d’amour à Jabulani
À la rencontre des éléphants: histoire d’amour à Jabulani
Cliquez ici pour lire
Balade écossaise|dans un château enchanté
Balade écossaise
dans un château enchanté
Cliquez ici pour lire