La véritable authenticité de Mykonos

Célèbre pour ses fêtes 24h sur 24 en été, Mykonos révèle sa véritable authenticité hors-saison. Au Myconian Ambassador, premier resort cinq étoiles de l’île, relaxation et détente sont au rendez-vous pour sortir de l’hiver en douceur et préparer son corps et son esprit à la belle saison.

La véritable authenticité de Mykonos

Vue sur la ville de Mykonos en Grèce

Célèbre pour ses fêtes 24h sur 24 en été, Mykonos révèle sa véritable authenticité hors-saison. Au Myconian Ambassador, premier resort cinq étoiles de l’île, relaxation et détente sont au rendez-vous pour sortir de l’hiver en douceur et préparer son corps et son esprit à la belle saison.

Si la perspective d’aller à Mykonos pour se relaxer vous semble improbable, pensez-y à deux fois. Hors saison, rien ne vient confirmer la réputation (excessivement ?) festive de cette île des Cyclades. Chaque coin exhale – enfin ! – la vie locale. La sensation d’avoir pour soi les plages paradisiaques et les charmantes petites ruelles du centre-ville, le tout avec un thermomètre dépassant les 20 degrés, ça n’a pas de prix.

Sans l’agitation de la haute saison, l’œil voit mieux l’île et l’on se prend à méditer devant les vestiges de sa riche et longue histoire qui débute bien avant que la jet-set n’ait commencé à y séjourner après 1945. Sur la route qui relie l’aéroport à l’hôtel Myconian Ambassador, situé au sud de l’île dans le village calme de Platis Gialos, mon œil s’est arrêté sur les hauteurs d’un mont où se tient un impressionnant portail en granit, seule trace d’une tour datant de l’époque hellénistique. Le décor était posé.
 

 
 

Premier resort cinq étoiles de Mykonos, l’Ambassador s’impose par son architecture cycladique divisée en bâtiments blancs d’un ou deux étages, en conformité avec le style local, et reliés les uns aux autres par des escaliers qui rappellent les gravures d’Escher. La vue détend à elle seule le visiteur : de la piscine et de la fenêtre de certaines des soixante-neuf chambres et suites, on voit de loin la silhouette de Délos, centre spirituel de la Grèce ancienne et lieu de naissance des dieux Apollon et Artémis — les locaux disent d’ailleurs que l’énergie particulière de Mykonos vient de la lumière émanant de cette île voisine.
 


Mise à part la visite inoubliable de ce site archéologique situé à vingt minutes de bateau du centre-ville, je n’ai à vrai dire pas eu l’envie de m’aventurer à travers l’île. L’hôtel a tout pour que l’on préfère rester dans ses murs, surtout lorsque l’on est en quête de relaxation.

L’un de ses principaux atouts est le studio de Pilates avec vue sur la plage de Platis Gialos. L’Ambassador organise aussi des cours de yoga collectifs ou individuels – sur demande, il est même possible de pratiquer de l’hatha yoga à l’aube sur les plages privées des célèbres beach bars de Psarou, tel que Skorpios, un spot situé à quinze minutes à pied de l’hôtel.
 


Ses trois piscines de thalassothérapie contiennent de l’eau de mer de Mykonos mélangée à différents ingrédients, comme des huiles essentielles de lavande et de l’aloe vera, une façon parfaite de préparer son corps en vue d’un soin. Dans mon cas, j’ai profité avec plaisir d’un massage suédois aux huiles, idéal pour améliorer la circulation sanguine.

L’heure de rentrer finit par arriver. Je me suis alors rendu compte que j’avais vu tous les couchers du soleil depuis l’intimité de la terrasse de ma chambre ! De quoi résumer en une phrase tout le charme de l’Ambassador.

 

Articles connexes dans notre magazine
Vevey, | la fête d’une génération
Vevey,
la fête d’une génération
Cliquez ici pour lire
Villa Cordevigo, | histoire d'amour à Vérone
Villa Cordevigo,
histoire d'amour à Vérone
Cliquez ici pour lire