Publié le 02/01/2020

Échappées belles
en Nouvelle-Zélande : partie 2

Dans un panorama tout aussi majestueux, allant des chaînes montagneuses à l’océan, le paysage change complètement sur la route qui mène du Matakauri Lodge à Queenstown à Otahuna Lodge situé à Canterbury, dernière étape de notre périple néo-zélandais.

Échappées belles |en Nouvelle-Zélande : partie 2

Dans un panorama tout aussi majestueux, allant des chaînes montagneuses à l’océan, le paysage change complètement sur la route qui mène du Matakauri Lodge à Queenstown à Otahuna Lodge situé à Canterbury, dernière étape de notre périple néo-zélandais.

Après avoir profité des paysages époustouflants offerts par Matakauri Lodge, en bordure du lac Wakatipu, nous prenons la route vers notre prochaine destination. Après avoir dépassé le Lindis Pass, un col spectaculaire qui traverse les vallées des fleuves Lindis et Ahuriri, à 971 mètres d’altitude, nous faisons une escapade à l’Ahuriri Conservation Park, au nord du col Lindis, à travers 25 km de montagnes spectaculaires. Des milliers de moutons mérinos paissent dans la vallée, près du fleuve Ahuriri. Tous (ils sont 4500 !) sont élevés pour leur laine et non pour leur viande. Le fleuve Ahuriri est aussi connu pour être l’un des dix meilleurs sites de pêche à la mouche au monde (la saison dure de novembre à avril).

De l’Ahuriri Conservation Park, prenez la route du nord le long du stupéfiant lac Pukaki, le plus grand de la région. Ses eaux sont d’un incroyable bleu turquoise vif, dû à la farine glaciaire issue de particules de roches extrêmement fines, provenant des glaciers environnants. Lorsque le soleil illumine la surface du lac, ces particules de roche se reflètent, dévoilant cette magnifique couleur bleutée. Avec le plus haut pic de Nouvelle-Zélande en arrière-plan, l’Aoraki/Mount Cook, cet endroit est à couper le souffle.

Autre temps fort du trajet : le magnifique lac Tekapo, classé au patrimoine des réserves de ciel nocturne de l’UNESCO. L’idéal pour contempler les étoiles.

Remarquable terre de contrastes, Christchurch et la région de Canterbury ont tout à offrir : des vignobles fertiles aux côtes sauvages, en passant par des sommets vertigineux, des cascades et des lacs aux eaux limpides et glaciales. Nous restons un après-midi à Christchurch pour découvrir la cathédrale de carton de l’architecte japonais Shigeru Ban, un édifice construit après la destruction de la cathédrale de Christchurch lors du tremblement de terre de 2011. Puis une pause-café s’impose chez le meilleur torréfacteur de Nouvelle-Zélande, Allpress.

Le domaine de l’Otahuna Lodge, bâtiment victorien du XIXe siècle, se dessine alors, avec ses terrains impeccablement entretenus et sa vue sur les plaines de Canterbury et la péninsule de Banks. Sur la longue allée en lacet qui mène au bâtiment, nous sommes immédiatement frappés par la magie du lieu. C’est sûrement ce sentiment qui a séduit Hall Cannon et Miles Refo, deux charmants Américains qui ont racheté Otahuna en 2006 après en être tombés amoureux lors d’un séjour en Nouvelle-Zélande, quelques années plus tôt. Le duo s’est donné pour mission de restaurer cette propriété extraordinaire en veillant à la rendre aussi inspirante et captivante qu’au moment de sa création par Sir Heaton Rhodes, à la fin des années 1800. Le neuf se mêle naturellement à l’ancien. Boiseries, vitraux et cheminées (dont certaines dans les salles de bains) cohabitent avec une superbe collection d’art contemporain néo-zélandais.

L’impressionnant jardin d’Otahuna est sans doute l’une des parties les plus captivantes du domaine. Son potager bio affiche plus de 120 variétés différentes de fruits, légumes, noix et champignons et le poulailler fournit entre autres les œufs du petit déjeuner. En cuisine, l’Australien Christian Bochsbichler cultive la fraîcheur avec une attention particulière aux désirs du client. Tous les soirs, nous avons le luxe de choisir dans quelle pièce savourer nos menus. Le premier soir, nous choisissons la bibliothèque, pour son romantisme cosy. Le lendemain, nous jetons notre dévolu sur la grande salle du restaurant, avec sa table pour douze convives. Les vins servis, tous de Nouvelle-Zélande, sont eux aussi exceptionnels, et le service, exemplaire. 

Vous avez la possibilité de réserver une excursion auprès de Canterbury Guiding Co, l’agence de guides recommandée par Otahuna. Dirigée par Fiona Newsome et John Ellis, un couple de Néo-Zélandais passionnés, Canterbury Guiding Co. est spécialisée dans la création de circuits privés d’exception dans la région de Canterbury. C’est comme cela que nous avons embarqué dans le voyage ferroviaire TranzAlpine de KiwiRail. Le trajet offre l’un des panoramas les plus spectaculaires au monde. Le train part de Christchurch pour rallier Greymouth sur la côte ouest et parcourt les 223 kilomètres en quatre heures et demie. Nous traversons dix-neuf tunnels et quatre viaducs, les plaines de Canterbury, nous longeons le fleuve Waimakariri avec ses gorges et ses entrelacs de cours d’eau alimentés par les glaciers, puis des kilomètres de forêts primaires de hêtres, dans les Alpes du Sud. Au retour, Canterbury Guiding Co. nous rejoint à mi-chemin au col Arthur’s Pass, pour nous ramener à Christchurch. Nous profitons ainsi d’un retour en voiture riche en contrastes, ponctué de haltes dans de superbes sites que Fiona et John nous font découvrir.

En redonnant vie à Otahuna Lodge, Miles et Hall sont parvenus à hisser d’un cran l’expérience luxueuse du lodge. Partout à Otahuna, la magie opère.
 

 

 

INFORMATIONS

 
Articles connexes dans notre magazine
Zornitza Family Estate :| œnotourisme en Bulgarie
Zornitza Family Estate :
œnotourisme en Bulgarie
Cliquez ici pour lire
Landhaus Stricker, |le calme iodé de l’île de Sylt
Landhaus Stricker,
le calme iodé de l’île de Sylt
Cliquez ici pour lire