Publié le 17/06/2020

Landhaus Stricker,
le calme iodé de l’île de Sylt

Sylt, la plus septentrionale des îles allemandes, est l'une des dernières régions sauvages d'Europe centrale. Notre écrivain-reporter François Simon s'y est rendu pour respirer les brises vivifiantes de ce climat maritime et goûter la merveilleuse cuisine locale du chef Holger Bodendorf.

Landhaus Stricker, |le calme iodé de l’île de Sylt

Toit de chaume et briques blanchies à la chaux : cet établissement cinq étoiles dégage un charme traditionnel tout en offrant un cadre et un service d'un raffinement supérieur.

Sylt, la plus septentrionale des îles allemandes, est l'une des dernières régions sauvages d'Europe centrale. Notre écrivain-reporter François Simon s'y est rendu pour respirer les brises vivifiantes de ce climat maritime et goûter la merveilleuse cuisine locale du chef Holger Bodendorf.

Un voyage hors du temps

La haute société allemande s’y retrouve avec un zeste de jet set, beaucoup de Porsche et de bicyclettes. Souvenez-vous, c’est ici que Karl Lagerfeld venait, enfant, courir sur les plages, s’isoler dans ses fauteuils cocons en osier, et rayures bayadères. C’est ici aussi que se dresse une solide hôtellerie, le Landhaus Stricker, en léger retrait des dunes et des salons de thé. Affilié au Relais et Châteaux depuis 2011, on a vite compris dans cette maison tapis parmi les arbres qu’il ne s’agissait pas de se planquer pour exister. Fallait-il encore justifier, voire dépasser le rang de cinq étoiles supérieur, et ce rythmé en une dimension raisonnable : presque quarante chambres et suites amplement déployées, avec petit jardin, respiration et calme feutré. Le Landhaus Stricker connaît bien sa clientèle et a devancé ses attentes : spa superbe de 700m2 avec grande piscine et bien entendu, le sauna et le hammam sans lequel, les pays de Nord n’auraient pas leur raison d’être.
 

© Michael Kleinjohann


Mais l’un des atouts majeurs de cette hôtellerie, c’est surtout la chance d’avoir un chef, Holger Bodendorf, qui chaque jour se pose ces questions : « comment fidéliser ma clientèle, comment lui donner le goût de revenir ici? »

Sans doute avec une cuisine jamais en repos, repartie à la reconquête d’une aura qui posa l’établissement comme une des meilleures tables de la région (1972-1986). Alors Holger s’est remis en question, a croisé les méridiens et les inflexions de la cuisine vivante, ajoutant un peu d’Italie, d’Asie, de Méditerranée, mais surtout en s’appuyant sur les produits locaux et en tenant une philosophie responsable, évitant les voyages trop longs à ses produits. « HB », qui est une figure nationale, aurait pu se contenter de poser pour les magazines en croisant les bras sur la poitrine, ce n’est pas le cas.
 

Gibier avec du céleri, des cerises et des pousses d'épicéa : au Bodendorf's, le restaurant gastronomique du Landhaus Stricker, les clients peuvent se délecter de combinaisons inattendues alors que le chef poursuit ses recherches culinaires incessantes.


Malgré sa superbe et son allure de viking, il connaît ce que peu de chefs partages, un atout essentiel : le doute, le questionnement. D’où une cuisine pivotant régulièrement. Celle-ci s’efforce de se souvenir qu’elle est dans un terroir hautement typé : la mer impérieuse, les produits bruts proposés dans les deux restaurants de l’hôtel le Siebzehn84, bistrot contemporain, et le Bodendorf, la table gastronomique. « L’agneau, dit-il, vient de tout près, du Danemark, de la ferme Knuthenlund, et l’on retrouve dans les saveurs de la viande, toutes les herbes que nous connaissons également sur l’île de Sylt : le cerfeuil, le romarin, l’ail des ours ». Le tout cuisiné à température basse et cuisson lente, sans doute l’une des clés du bien-être de Sylt.
 

Le sauna vous attend à l'hôtel après une journée d'exploration des trésors de l'île. Parmi les autres installations, on trouve une piscine intérieure et un centre de remise en forme.

 

Articles connexes dans notre magazine
Zornitza Family Estate :| œnotourisme en Bulgarie
Zornitza Family Estate :
œnotourisme en Bulgarie
Cliquez ici pour lire
Douceur de vivre bucolique |sur l’île de Fyn
Douceur de vivre bucolique
sur l’île de Fyn
Cliquez ici pour lire