48 heures à Palombaggia
dans l'œil de Lili Barbery

Infusé de senteurs du maquis, l’hôtel des Bergeries de Palombaggia affleure à flanc de colline et surplombe l’une des plus belles plages du sud de la Corse avec ses eaux turquoise, son sable blanc bordé de pins parasols. Un peu plus loin, à l’horizon : les îles Cerbicales.

48 heures à Palombaggia|dans l'œil de Lili Barbery

Infusé de senteurs du maquis, l’hôtel des Bergeries de Palombaggia affleure à flanc de colline et surplombe l’une des plus belles plages du sud de la Corse avec ses eaux turquoise, son sable blanc bordé de pins parasols. Un peu plus loin, à l’horizon : les îles Cerbicales.


Aux bergeries de Palombaggia, on a constamment l’impression d’être à l’intérieur d’un tableau. L’architecture épurée en pierres naturelles n’a qu’une seule mission : mettre la nature en valeur.


Que le ciel soit voilé ou d’un bleu limpide, les panoramas sur la mer sont spectaculaires. Ici, le paysage depuis la terrasse du restaurant.


Dans les chambres, les tons gris se mêlent à des touches de couleurs vibrantes.


Entre le fromage corse, la charcuterie, la brioche, les viennoiseries et les fruits frais, il y a de quoi se faire un petit-déjeuner inoubliable à Palombaggia.


Installée juste au dessus de la réception, cette chambre offre une vue à couper le souffle sur la piscine et la mer. C’est ce qu’on appelle « a room with a view » !


À table, une cuisine raffinée inspirée par les produits du terroir corse. Des assiettes au tempérament fort et au caractère franc.


Le must : se lever à l’aube pour aller marcher sur la plage encore déserte de Palombaggia. Une splendeur de sable blanc et de dégradés pastels.


Chaque soir, le soleil embrase la piscine en se couchant derrière les montagnes corses.

Articles connexes dans notre magazine
Château de Bagnols, |en charme et majesté
Château de Bagnols,
en charme et majesté
Cliquez ici pour lire
Échappées belles |en Nouvelle-Zélande : partie 1
Échappées belles
en Nouvelle-Zélande : partie 1
Cliquez ici pour lire