Le rosé de Berne,
la passion du vin en Provence

Le Château de Berne est l’un des plus anciens domaines viticoles du terroir provençal. Sur les 143 hectares de vignes, le rosé occupe une place toute particulière, tel un ambassadeur de l’art de vivre en Provence.

Le Château de Berne est l’un des plus anciens domaines viticoles du terroir provençal. Sur les 143 hectares de vignes, le rosé occupe une place toute particulière, tel un ambassadeur de l’art de vivre en Provence.


C’est à 300 mètres d’altitude, sur des terroirs très calcaires que sont cultivés les vignes dédiées aux rosés de Berne. « C’est ce qui leur donnent leur fraîcheur et leur minéralité », explique Alexis Cornu, responsable des caves du Château de Berne. « Très expressifs, les rosés du cru sont sérieux en bouche mais gardent le côté séducteur qui les caractérise, avec des arômes de fruits et d’herbes aromatiques », précise encore le Maître de chai. En outre, les nuits fraîches du Haut Var assurent une maturation lente et optimale des raisins, les vendanges sont donc plus tardives que sur le littoral. Ainsi, les rosés qui arrivent lentement à maturité sont des vins finement structurés. 

Le vin de Berne est un savoir-faire ancestral. La présence d’une source naturelle sur le domaine a séduit les Romains qui s’y sont arrêtés et y ont cultivé la vigne. Les amphores transportant le précieux nectar vers l’Espagne et l’Italie par la voie Aurélienne étaient fabriquées sur place, comme en atteste le four mis au jour il y a un siècle et les pièces de monnaie romaines que l’on a retrouvées dans les sols. La propriété est depuis cette époque un lieu d’excellence, où l’on cultive la passion du goût. Dès les années 1950, le Château de Berne est un établissement précurseur de l’œnotourisme : les invités privilégiés pouvaient déjà y visiter les caves et les vignes.

L’excellence des vins de Berne, se retrouve également dans ses bouteilles dont le design de forme carrée est un clin d’œil aux deux tours carrées qui plantent le décor à l’entrée du domaine. Avec deux restaurants, dont un étoilé, l’équipe du Chef Benjamin Collombat échange au quotidien avec les sommeliers et les équipes de la cave au gré de dégustations improvisées, pour créer des accords mets-vins parfaits.

Longtemps snobé par les connaisseurs, le rosé est à nouveau considéré comme un vin de qualité et notamment, en Provence, où l’on vient chercher les meilleurs réserves du monde. Aujourd'hui, les vins du domaine sont le produit d'une agriculture raisonnée et continuent de faire voyager les plus belles tables de France, et d’ailleurs.

Articles connexes dans notre magazine
« Restez vous-même » : | choisir son vin avec Fabrice Sommier
« Restez vous-même » :
choisir son vin avec Fabrice Sommier
Cliquez ici pour lire
Clos Apalta, le plaisir en bouteille
Clos Apalta, le plaisir en bouteille
Cliquez ici pour lire