Se laisser envoûter par l’île aux épices

« Il y a une évidence du parfum qui est plus convaincante que les mots, que l’apparence visuelle, que le sentiment et que la volonté. L’évidence du parfum possède une conviction irrésistible, il n’y a pas moyen de se défendre contre elle. » ― Le Parfum, Patrick Süskind

Se laisser envoûter par l’île aux épices

« Il y a une évidence du parfum qui est plus convaincante que les mots, que l’apparence visuelle, que le sentiment et que la volonté. L’évidence du parfum possède une conviction irrésistible, il n’y a pas moyen de se défendre contre elle. » ― Le Parfum, Patrick Süskind

Ils nous ont appelés à travers le chaos et nous ont aidés à nous frayer un chemin. Suivant leurs gestes, je me suis abandonnée aux épaules qui frottaient contre les miennes, et aux pieds nus, ou chaussés, qui foulaient le sol humide autour de moi. Moi qui pensais être là pour les plages et les eaux cristallines, j’ai soudain vu la profondeur de cet endroit que les gens appellent « l’île aux épices ».

Là, sur le marché Dharajani de Stone Town, à Zanzibar, construit en 1904, j’ai découvert une culture et une histoire riches en traditions et en coutumes, qui donneraient le « la » de mon séjour. J’ai vu des rangées et des rangées d’épices. En vrac, dans des paniers, et dans des petits sachets. Des racines entières et des bâtonnets suspendus aux armatures des stands. J’ai vu des extraits d’huile dans des fioles, des flacons et des bouteilles. J’ai vu des rouges profonds, des oranges et des noirs. Mais, surtout, j’ai senti leur évidence convaincante, et leurs arômes ont réveillé mon corps et mon âme de voyageuse éreintée, pour me replacer dans l’instant présent.

Et là, devant moi, se tenait un homme aux mains agiles et au regard doux, qui n’arrêtait pas de parler. Il m'a énoncé les noms et les bienfaits de chacune des épices qui se trouvaient sur son étal. Il m’a présenté les clous de girofle et le poivre noir, le safran et le cumin, le curcuma et le gingembre, le paprika et la cardamome, la citronnelle, le masala, la vanille, la mangue, la banane, et ses thés et cafés parfumés.

Il a pris ma main et l’a serrée, quand nous avons conclu un prix pour une sélection de cinq trésors. Pendant des mois, je boirais du thé masala et du café vanillé. Et l’odeur de citronnelle m’accompagnerait partout.

Je lui ai dit au revoir et j’ai répondu à l’appel d’autres parfums qui flottaient sur ce marché animé. Mais après cette rencontre unique, tout a commencé à faire sens.

J’ai compris les paysages que j’avais traversés lors du transfert de l’aéroport jusqu’à mon hôtel, le Zanzibar White Sand Luxury Villas & Spa, à Paje ; les repas que je dégustais sous les bougainvilliers, au bord de la piscine, ou dans la véranda avec vue sur l’Océan indien, aux 1001 nuances de bleu ; les massages à base d’huile de noix de coco, de cannelle et de clous de girofle, prodigués par Suzanne et ses mains puissantes.

Zanzibar White Sand Luxury Villas & Spa
Zanzibar White Sand Luxury Villas & Spa

J’ai réalisé que les épices étaient bien plus que des arômes ou des parfums pour le plaisir des sens. J’ai appris leur importance dans l’économie du pays ; le rôle qu’elles jouaient sur cette île et dans l’histoire de chaque personne que j’ai rencontrée ; leur place dans la santé et le bien-être du pays et de ses habitants.

En me promenant dans Stone Town, en parlant aux gens, en respirant leurs histoires, leurs parfums, les sons et les images, j’ai ressenti un véritable sentiment d’appartenance. Les épices nous avaient réunis ici. J’ai réalisé qu’elles incarnaient Zanzibar au même titre que l’océan et ses plages, et que, pour vraiment faire l’expérience de cette île lointaine, en tant que néophyte, il fallait observer, écouter, sentir et toucher chacune d’elles.

« Je vais me réserver un autre massage », me suis-je dit, tandis que nous sortions du labyrinthe de ruelles et de ruines, dans une ambiance de plus en plus calme, au fur et à mesure que nous nous éloignions du cœur du pays. Le cœur de l’île aux épices.

 

À la rencontre des épices de Zanzibar :

 

1. Faites la visite guidée « Spice Tour » organisée par le Zanzibar White Sand Luxury Villas & Spa. Vous découvrirez la vaste gamme d’épices et visiterez quelques-unes des petites plantations qui cultivent vanille, cardamome, clous de girofle, muscade, cannelle, poivre noir, anis, laurier, piment, coriandre, gingembre, curcuma et citronnelle – entre autres.

 

 

2. Offrez-vous un massage aux épices de Zanzibar à l’hôtel Zanzibar White Sand Luxury Villas & Spa. Ce soin, qui revitalise naturellement la peau, comprend un massage holistique aux épices de Zanzibar et à l’huile de coco, qui stimulent la circulation sanguine et renforcent le système immunitaire.

 

 

3. Explorez le marché Darajani de Stone Town, pour ses épices à rapporter chez soi ou à offrir, qu’il s’agisse du produit brut, en poudre ou d’un extrait. Stone Town, centre historique de Zanzibar, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, offre également un cadre idéal pour s’immerger dans la vie locale.

 

 

4. Laissez-vous tenter par les curry et les plats locaux, aux accents internationaux, au restaurant Doors to Zanzibar, ou au Beach Restaurant, sur la plage de sable blanc du Zanzibar White San Luxury Villas & Spa. 

 

 

INFORMATIONS

 

 
Articles connexes dans notre magazine
L'envol de Serge Vieira
L'envol de Serge Vieira
Cliquez ici pour lire
Belcanto : l’âme moderne |du Portugal
Belcanto : l’âme moderne du Portugal
Cliquez ici pour lire