Le beau geste
d'Emmanuel Renaut

Emmanuel Renaut utilise les condiments et les touches colorées de ses plats comme une ponctuation. Il peut y avoir de la suspension, de l'interjection et parfois de l'interrogation. C'est sans doute précisément là qu'il formule.

Emmanuel Renaut utilise les condiments et les touches colorées de ses plats comme une ponctuation. Il peut y avoir de la suspension, de l'interjection et parfois de l'interrogation. C'est sans doute précisément là qu'il formule.


Parfois, il est difficile de résumer une maison en quelques mots, en quelques images. Et pourtant, il suffit d'une allusion, d'une évocation et soudainement, l'horizon s'éclaircit. Le beau geste appartient à ces concentrés de sens. Tout à coup, en une inclinaison, une salutation, une boisson servie avec précision une demeure donne tout son sens. Voici pourquoi, nous avons cherché à travers le monde comment évoquer le sens d'un hôtel, d'une table, juste en l'effleurant. Nous voici en Patagonie avec le service du maté, dans un ryokan pour l'inclinaison de la camériste, dans les cuisines de la Riviera pour quelques herbes ajustées...

Articles connexes dans notre magazine
Le beau geste venu de Patagonie
Le beau geste venu de Patagonie
Cliquez ici pour lire
Le beau geste|d'un ryokan du Japon
Le beau geste
d'un ryokan du Japon
Cliquez ici pour lire