Publié le 02/10/2020

Plante sublimée :
l’amarante cuisinée par Pedro Bargero

Le chef Pedro Bargero du restaurant Chila nous fait découvrir l’amarante : un produit aux qualités hautement nutritionnelles qui se présente comme une réponse aux enjeux de sécurité alimentaire.

Plante sublimée : | l’amarante cuisinée par Pedro Bargero

Le chef Pedro Bargero du restaurant Chila nous fait découvrir l’amarante : un produit aux qualités hautement nutritionnelles qui se présente comme une réponse aux enjeux de sécurité alimentaire.

Le chef Pedro Bargero explique à l’éducateur et activiste culinaire Charles Michel que l’amarante - produit inclus dans l’Arche du Goût du mouvement Slow Food - est sous-utilisée dans la gastronomie argentine. Il dévoile sa préparation du « popcorn d’amarante » grâce une technique simple qui permet de faire éclater les petites graines. 

Il s’est donné pour mission de développer un marché pour les petits producteurs locaux qui sont les forces vives dont la société a besoin pour protéger la biodiversité. Parmi les céréales des Andes, l’amarante est souvent éclipsée par le quinoa, un super aliment qui rencontre un succès phénoménal depuis dix ans. L’amarante fait figure d’outsider, mais elle offre de nombreuses utilisations en cuisine et mérite toute notre attention. Comment ? En la goûtant dans l’un des meilleurs restaurants d’Amérique Latine, puis en en rapportant à la maison pour se régaler ! 

Poireaux en croûte de « popcorn d’amarante » et yaourt


HUILE DE POIREAU
Faire blanchir le vert de poireau. 
Une fois refroidi, le mixer avec l’huile et passer au tamis. Réserver.

RECETTE
Cuire les jeunes poireaux dans le petit-lait préalablement salé pendant 25 minutes pour qu’ils se gorgent de crème. Le légume est utilisé dans son intégralité afin d’éviter le gaspillage alimentaire. Ensuite, faire griller les poireaux au-dessus de la braise. 

Pendant ce temps, verser les graines d’amarante dans une casserole chaude, refermer avec un couvercle et secouer légèrement. Patienter quelques minutes jusqu’à ce que les graines d’amarante commencent à éclater. Réserver. 

Dresser dans un plat peu profond. Déposer d’abord une quenelle de yaourt, puis plonger les poireaux grillés dans le « popcorn d’amarante » et les disposer sur le yaourt. Ajouter les radis marinés.

Pour terminer le dressage, verser un filet d’huile de poireau et garnir de feuilles de nasturtium poivré.
 

 

INFORMATIONS

  • Chila, Buenos Aires, Argentine
 
Articles connexes dans notre magazine
Condiment sacré : | la recette du shottsuru par Shinobu Namae
Condiment sacré :
la recette du shottsuru
par Shinobu Namae
Cliquez ici pour lire
Fruit sacré : la recette au ’ulu | de Krista Garcia
Fruit sacré : la recette au ’ulu de Krista Garcia
Cliquez ici pour lire