10 expériences à ne pas manquer
à Mexico City

Trop souvent, la capitale mexicaine évoque une ville surpeuplée et électrique chez les voyageurs. Rares sont ceux qui imaginent de petits marchés animés aux étals colorés et un paysage urbain verdoyant. N’hésitez pas à vous immerger dans l’énergie bouillonnante de la ville de Mexico.

10 expériences à ne pas manquer|à Mexico City

Trop souvent, la capitale mexicaine évoque une ville surpeuplée et électrique chez les voyageurs. Rares sont ceux qui imaginent de petits marchés animés aux étals colorés et un paysage urbain verdoyant. N’hésitez pas à vous immerger dans l’énergie bouillonnante de la ville de Mexico.

1. Trouvez l’inspiration dans la Capitale mondiale du design 2018

Cette année, tous les regards des designers seront rivés sur Mexico, la toute première ville du continent américain à avoir décroché le titre de Capitale mondiale du design. Le centre culturel Archivo Diseño y Arquitectura est un excellent point de départ pour se plonger dans l’histoire de l’artisanat et du design mexicains. Aujourd’hui encore, les techniques traditionnelles gardent une place de choix dans l’œuvre de créateurs contemporains, tels qu’Ayres et Fabien Cappello, qui collaborent avec des artisans locaux pour confectionner leurs objets.

 

2. Goûtez une cuisine mexicaine contemporaine

Des quesadillas au fromage aux tacos à la viande, on trouve à tous les coins de rue de savoureuses spécialités vendues dans de petites échoppes. Ces dernières années, une nouvelle génération de chefs revisite la cuisine locale avec l’exigence de la haute gastronomie, n’hésitant plus à faire trôner fièrement plats et ingrédients mexicains sur les meilleures tables de la ville. Au célèbre Pujol, le chef Enrique Olvera sert des tamales (galettes de maïs cuites à la vapeur) aux aubergines parfaitement grillées et fondantes, tandis que la carte du Pehua, un établissement plus décontracté, fait la part belle au canard nappé de sauce épicée chichilo negro et autres spécialités de l’État de Oaxaca.

 

3. Faites le tour des galeries d’art

Gabriel Orozco, Javier Marín et Damián Ortega sont quelques-uns des artistes contemporains qui ont contribué faire du Mexique l’un des pays qui comptent dans le monde de l’art. Fondée par Gabriel Orozco en 1999, la galerie Kurimanzutto est aujourd’hui une institution, présente dans les foires internationales les plus réputées (dont Art Basel et Frieze). Elle a élu domicile dans une scierie arborée des années 1940, à San Miguel Chapultepec. Autre galerie à ne pas manquer, OMR est un espace d’art contemporain de pointe, installé dans le quartier branché de Roma.

 

4. Découvrez les nouveaux créateurs mexicains 

Dans un pays célèbre pour ses broderies colorées et ses tapis en laine tissés à la main, il n’est guère surprenant que de jeunes créateurs de mode se détournent de la production de série pour confectionner des collections « responsables », à partir de tissus naturels de qualité. Disposant de plusieurs points de vente à Mexico, Zii Ropa propose des vêtements pour femmes en édition limitée, qui s’inspirent de la diversité des paysages et des textures du patrimoine mexicain. Le label Hecho en México (fabriqué au Mexique) est également le fil rouge de Yakampot et de la marque de mode pour hommes Hecho.

 

5. Faites une pause au beau milieu d’une nature tropicale

Avec sa forêt tentaculaire (le parc de Chapultepec), sa profusion de murs végétaux et ses avenues verdoyantes bordées d’arbres, Mexico est bien plus verte qu’on ne l’imagine. Pour échapper quelques instants à l’animation permanente de la ville, le jardin botanique de l’UNAM invite à découvrir l’immense diversité végétale du Mexique. Pas moins de 1 600 plantes originaires des forêts, jungles et déserts du pays y sont représentées. Enfin, à 80 kilomètres au sud de Mexico, dans la paisible ville de Cuernavaca, faites une halte à Las Mañanitas. Cette somptueuse hacienda Relais & Châteaux est entourée d’un luxuriant jardin exotique, dans lequel perroquets et paons se pavanent librement.

 

6. Perdez-vous au milieu des livres

Mexico est une ville littéraire par excellence. Elle a nourri l’imaginaire des plus grands écrivains, dont le Prix Nobel Octavio Paz, qui y est né, ou l’auteur chilien Roberto Bolaño. Les voyageurs férus de livres et d’architecture seront dans leur élément à la Biblioteca Vasconcelos : cet immense édifice futuriste, aux façades transparentes et aux sols en porte-à-faux, a été conçu par Alberto Kalach. Celles ou ceux qui préfèrent acheter des ouvrages de design auprès de petits éditeurs peuvent facilement s’attarder une heure ou deux à la librairie Casa Bosques, parfaitement achalandée.

 

7. Immergez-vous dans des marchés éphémères colorés

Dans la capitale mexicaine, chaque jour est un jour de marché. Des étals colorés font leur apparition çà et là, animant d’un seul coup tout un quartier. Les marchés tianguis de Mexico plongent leurs racines dans la culture aztèque : aujourd’hui encore, il suffit de flâner dans ces bazars à ciel ouvert, remplis à ras bord de nourriture et d’objets artisanaux, pour remonter le temps. Parmi nos préférés, citons le tianguis du mardi à Colonia Escandón, le tianguis du vendredi à Condesa et le tianguis du samedi à Roma Sur.

 

8. Un musée pour chaque humeur

Mexico est la ville qui compte le plus de musées au monde. On en trouve un pour tous les thèmes imaginables, des jouets anciens (Museo del Juguete Antiguo) aux objets du quotidien (Museo del Objeto del Objeto). Si vous ne prévoyez qu’un bref séjour dans la ville, la légendaire Casa Azul, maison où a vécu l’artiste Frida Kahlo, offre une chance incontournable d’admirer à la fois ses propres œuvres et sa collection d’art personnelle. Derrière les murs du saisissant Museo Soumaya, conçu par Fernando Romero, se trouve une impressionnante collection privée, avec des œuvres d’Auguste Rodin et de Salvador Dalí.

 

9. Buvez le meilleur mezcal de Oaxaca

Pendant des décennies, la tequila était la boisson numéro un du Mexique, mais cette iconique liqueur d’agave bleu perd lentement du terrain au profit de son ancêtre, le mezcal. Contrairement à la tequila, le mezcal peut être produit à partir de n’importe quel type d’agave originaire de l’Etat de Oaxaca, suivant des méthodes de fabrication traditionnelles. Longtemps considéré comme une boisson de paysan, le mezcal est aujourd’hui proposé dans les bars les plus branchés de la capitale, intégré à des cocktails ou servi pur. Essayez, par exemple, le cocktail Fortunight du Hanky Panky, composé de céleri, raisin, citron vert et, bien sûr, de mezcal.

 

10. Découvrez l’art de la lucha libre

La lucha libre, littéralement « lutte libre », est l’alternative mexicaine au catch américain – avec moult masques colorés, costumes en Spandex et personnages au caractère bien trempé. Deux fois par semaine, le mardi et le vendredi, des combats se déroulent à l’Arena México. Cette vénérable institution accueille alors des spectateurs déchaînés, venus assister au sport favori des Mexicains.

 

 

Articles connexes dans notre magazine
Le Tour de France |en 10 étapes culinaires
Le Tour de France en 10 étapes culinaires
Cliquez ici pour lire
10 manières de se dire « oui » | comme au cinéma
10 manières de se dire « oui »
comme au cinéma
Cliquez ici pour lire