10 incontournables à Athènes

Autrefois simple étape sur la route des Cyclades, Athènes est en pleine mue et bouillonne de spots toujours plus attrayants. On profite de la tranquille arrière-saison et de ses douces températures pour (re)découvrir la capitale hellénique à travers ces dix lieux, hautement recommandables.

10 incontournables à Athènes

Six Dogs, Athènes

Autrefois simple étape sur la route des Cyclades, Athènes est en pleine mue et bouillonne de spots toujours plus attrayants. On profite de la tranquille arrière-saison et de ses douces températures pour (re)découvrir la capitale hellénique à travers ces dix lieux, hautement recommandables.

1. Faire le plein de jazz à l'usine à gaz

Le quartier de Gazi, ancien site industriel, est aujourd’hui l’un des plus trendy en ville. Petits bars, restaurants, galeries d’art ont essaimé autour de cette usine reconvertie en centre culturel et lieu de fêtes. Guetter le calendrier pour les dates des concerts, ou du prochain food festival. Certains événements sont gratuits...

2. Revivre l’antiquité dans un enclos de modernité

Au pied de l’Acropole, le spectaculaire Musée Theacropolis construit sur pilotis, présente dix siècles de sculptures et bas-reliefs provenant de la colline voisine. L’architecture lumineuse, tout en béton, marbre et baies vitrées, donne une incroyable modernité à cette collection antique. Tout simplement bluffant.

3. Être bien dans son assiette

Ouvert au printemps dernier, le restaurant Cherchez la femme a beau avoir un nom français il n’en met pas moins en avant produits et recettes du cru (taboulé aux pignons grillés, boulettes de viande à la menthe, salade... grecque, of course). Une néo-brasserie au décor très XIXème que les Athéniens ont déjà adoptée.

4. Flâner au marché aux puces

Deux incontournables d’un dimanche à Athènes ? Assister en fin de matinée à la relève de la garde en fustanelle devant le parlement et faire un tour place Avissinias, dans le quartier de Monastiraki, pour le marché aux puces. Vieux chromos, porcelaine ou bijoux vintage : on fouille beaucoup et on marchande tout autant !

5. Se mettre sur la piste du design

Dans cette maison des années 30, la styliste Marilena Emmanouil a installé Philos, le plus raffiné des concept-store d’Athènes. Sur 3 étages, aux murs savamment décatis, une sélection de mobilier, de mode et d’objets de créateurs internationaux.

Au rez-de-chaussée on déguste en prime toast à l’avocat, salade au fromage doux et l’un des meilleurs cafés en ville.

6. Faire ses courses chez les bergers

Des sangles de cuir, des centaines de cloches en tôle ou en bronze, du matériel d’équitation ou pour les éleveurs de bétail : Mompso est une boutique unique en son genre. On y vend notamment la fameuse « klitsa », la canne traditionnelle des bergers grecs à la crosse sculptée. 18 € le modèle en érable. Pour renouveler ses souvenirs de voyage.

7. S’offrir une toile sous les étoiles

Coup de foudre pour le Thisio, ce cinéma en plein air créé en 1935, l’année de naissance de son actuel propriétaire... D’avril à octobre on savoure dans ces chaises rouges les derniers films américains en V.O. L’écran est posé sur le mur de lierre, quelques chats passent entre vos jambes et le Parthénon brille sous la lune en toile de fond.

8. Boire un verre dans un jardin caché

Des tables en bois, une poignée de hamacs et quelques figuiers, c’est le cocktail du Six Dogs. Ce bar, installé dans une arrière-cour végétalisée du centre-ville, est ouvert 365 soirs par an. La jeunesse athénienne l’a plébiscité pour son ambiance cool, ses serveurs ultras tatoués et sa carte aux 30 cocktails. Notre préféré ? Le Vladimir, vodka, jus de citron, infusion de figue.

9. Partir sur la piste du Street Art

On se la joue chasse aux trésors ? Peu de touristes s’aventurent dans le quartier assez délabré de Metaxourgeio, pourtant la balade vaut le coup d’œil. Les artistes se sont emparés des murs fanés couleur sorbet pour y poser leurs fresques ou leurs travaux au pochoir. Au fil des rues et des cours, de véritables pépites à photographier.

10. Dire merci aux mécènes

Posé au sommet d’un parc de 170 hectares, ce centre culturel flambant neuf est le cadeau du riche armateur Stavros Niarchos à sa ville. Le bâtiment dessiné par l’architecte Renzo Piano abrite l’Opéra, la bibliothèque nationale, mais aussi un bassin sur lequel on peut pratiquer le kayak gratuitement.

Articles connexes dans notre magazine
Skiez sur les pistes|les plus mythiques du monde
Skiez sur les pistes
les plus mythiques du monde
Cliquez ici pour lire
Le plus long réveillon du Nouvel An
Le plus long réveillon du Nouvel An
Cliquez ici pour lire