Fermer fermer
Relais & Châteaux, c’est un monde en soi, un monde à nul autre pareil. Un monde accueillant, chaleureux, gourmet, où l’exigence de haute qualité partagée par nos hôtes se conjugue à leur passion pour leur établissement et pour le terroir qui l’accueille.
Fermer fermer
L’art d’offrir Relais & Châteaux grâce à nos coffrets et chèques cadeaux CRÉATION. Pour un week-end enchanteur dans un décor d’exception, un séjour coupé du monde, ou un dîner gastronomique à la table de l’un de nos Grands Chefs, plus de 300 maisons Relais & Châteaux accueillent ceux que vous avez choisi de combler, pour une expérience inoubliable.
Fermer fermer
Découvrez un véritable tour du monde de la collection des Relais & Châteaux. Quelle que soit l’occasion, quelle que soit la durée de votre séjour, chaque établissement vous proposera le meilleur de sa culture et de son terroir.





Notre chaîne TV
Consultez nos vidéos thématiques
 
 
Fermer fermer
Vivre une expérience Relais & Châteaux, c’est vivre de nouvelles sensations. Chacun de nos établissements offre d’explorer une palette sensitive incomparable, où la beauté d’un lieu, la chaleur d’un accueil et la qualité d’une table se conjuguent à la perfection. Parfums et saveurs, paysages et couleurs font de chaque séjours une moment rare et intense
Fermer fermer
Découvrez l’excellence de la gastronomie proposée dans nos établissements : Classique ou contemporaine, elle est toujours inventive et surprenante. Une créativité célébrée dans le monde entier, puisque nos Grands Chefs figurent parmi l’élite de la gastronomie mondiale.

Imprimer cette page Envoyer cette page à un ami

Passage 53.

Restaurant d'un Grand Chef Relais & Châteaux en ville. France,Paris

Shinichi Sato

Chef
Passage 53 Paris 75002

Je viens d’Hokkaido, j’ai fait mes études à Sapporo où j’ai travaillé au Grand Hotel.

Un ami de mon Chef m’a un jour invité à venir travailler en France, dans le restaurant d’un petit village proche de Saint-Cloud, je suis arrivé à la fin de l’année 2000. La barrière de la langue était très compliquée et je ne suis resté que 4 mois avant de partir vers d’autres projets.

Un jour, je suis allé à l’Astrance : c’est dans ce restaurant que j’ai vécu mon plus grand choc gustatif et esthétique, qui a révolutionné mon sens de la cuisine. A tel point que je suis allé demander au Chef s’il serait possible de travailler avec lui. Il a accepté et c’est là que, pour moi, tout a commencé. J’ai travaillé là-bas pendant 2 ans, l’équipe était petite alors je pouvais observer comment chacun travaillait et j’avais une grande liberté dans mon travail.

Au bout de 2 ans je suis parti travailler pendant une saison en Espagne, au restaurant Mugaritz alors surnommé « l’Astrance espagnol ». A mon retour d’Espagne en 2005, retour à la case départ mais je savais que je voulais travailler en France.

Je connaissais la famille Desnoyer depuis l’Astrance. Lorsque Guillaume m’a appelé pour être chef au Passage 53, je me suis dit que je pourrais avoir des produits de qualité et qu’en travaillant dur je pourrais commencer à faire les choses à ma façon. La famille Desnoyer a fait une demande de visa pour moi, donc j’ai décidé de me lancer.


Quelle a été votre plus grande émotion gastronomique ?
Un diner à l'Astrance où chaque plat était de plus en plus bluffant ! Un menu d'une précision et d'une créativité incroyables… Un souvenir inoubliable.

L'incident de cuisine le plus amusant que vous ayez connu ?
Lorsque les équipes du Passage 53 ont travaillé pendant 2 jours à Los Angeles, au restaurant Melisse. Dans la cuisine les 2 équipes étaient mélangées. Celle du Passage 53 où il y a de nombreux cuisiniers d'origine Japonaise, et celle du Melisse où le chef est américain avec beaucoup de cuisiniers mexicains... L'équipe du Passage 53 ne parlant pas bien Anglais, il a fallu communiquer avec des signes pendant plusieurs jours !

Votre meilleur conseil pour les cuisiniers du dimanche ?
Pour les cuisiniers du Dimanche se faire un plaisir en achetant tout d'abord de bons produits avec par exemple quelques belles racines de saison de chez Joel Thiebault et des belles viandes de chez Hugo Desnoyer. Un beau plat de saison facile a réaliser : échine de cochon de Dordogne rôtie, sauce avec le jus de cuisson et purée de Panais en accompagnement.