Fermer fermer
Relais & Châteaux, c’est un monde en soi, un monde à nul autre pareil. Un monde accueillant, chaleureux, gourmet, où l’exigence de haute qualité partagée par nos hôtes se conjugue à leur passion pour leur établissement et pour le terroir qui l’accueille.
Fermer fermer
L’art d’offrir Relais & Châteaux grâce à nos coffrets et chèques cadeaux CRÉATION. Pour un week-end enchanteur dans un décor d’exception, un séjour coupé du monde, ou un dîner gastronomique à la table de l’un de nos Grands Chefs, plus de 300 maisons Relais & Châteaux accueillent ceux que vous avez choisi de combler, pour une expérience inoubliable.

Bénéficiaire d'un cadeau CRÉATION ? Bénéficiaire d'un forfait LYS ?

Fermer fermer
Découvrez un véritable tour du monde de la collection des Relais & Châteaux. Quelle que soit l’occasion, quelle que soit la durée de votre séjour, chaque établissement vous proposera le meilleur de sa culture et de son terroir.





Notre chaîne TV
Consultez nos vidéos thématiques
 
 
Fermer fermer
Vivre une expérience Relais & Châteaux, c’est vivre de nouvelles sensations. Chacun de nos établissements offre d’explorer une palette sensitive incomparable, où la beauté d’un lieu, la chaleur d’un accueil et la qualité d’une table se conjuguent à la perfection. Parfums et saveurs, paysages et couleurs font de chaque séjours une moment rare et intense
Fermer fermer
Découvrez l’excellence de la gastronomie proposée dans nos établissements : Classique ou contemporaine, elle est toujours inventive et surprenante. Une créativité célébrée dans le monde entier, puisque nos Grands Chefs figurent parmi l’élite de la gastronomie mondiale.

Imprimer cette page Envoyer cette page à un ami

Antica Corona Reale.

Restaurant d'un Grand Chef Relais & Châteaux à la campagne. Italie,Cervere

Gian Piero Vivalda

Chef
Antica Corona Reale Cervere 12040

À Cervere, riant microcosme sur les bords de la rivière Stura di Demonte, à mi-chemin entre la plaine et les collines, au numéro 13 de la Via Fossano, la famille Vivalda réside depuis 1815, elle est sur le point de voir naître la cinquième génération après Eugenia, sœur de Gian Piero, Giacomina et Renzo, maman et papa.

Gian Piero est né et a grandi à Cervere, amoureux de cuisine, il a été formé par son grand-père Eugenio qui a appris à son petit-fils le plaisir de la table et les règles de la cuisine. Avec son grand-père, Gian Piero commence à aider la famille durant la préparation de base pour le service du restaurant et sa mère dans la gestion du restaurant.

Gian Piero a fréquenté l'école hôtelière de Mondovì et durant les vacances d'hiver, il travaille dans les plus célèbres stations de sport d'hiver : St. Moritz, Cortina, Limone Piemonte et pendant les vacances d'été, il travaille dans les stations balnéaires.
En 1988, Gian Piero termine l'école hôtelière et travaille en Europe avant de décider de revenir à Cervere pour gérer l'entreprise familiale.

Devenu propriétaire en 1994, Gian Piero décide d'élargir ses expériences et la France a été un bon endroit où travailler.

Élève de Georges Blanc, Alain Ducasse, Alain Dutournier, il grandit avec de nouvelles idées en matière de cuisine ; à Cervere, il excelle à préparer une cuisine traditionnelle et innovante avec des produits locaux et des ingrédients innovants.

En 2003, Gian Piero obtient sa première étoile Michelin et en 2010 sa seconde étoile Michelin, à côté de nombreux prix italiens.


Quelle a été votre plus grande émotion gastronomique ?
Ma meilleure émotion gastronomique s'est produite lors d'un stage que j'ai fait chez Alain Ducasse où j'étais commis de cuisine lorsque j'avais 18 ans.
À la fin de mon stage, le chef me félicite ; c'était la première fois qu'il me parlait ; la première fois que j'ai compris la valeur du travail en cuisine.

L’incident de cuisine le plus amusant que vous ayez connu ?
Mon incident de cuisine préféré s'est produit lors de mon premier stage à St. Moritz au Badrutt’s Palace lorsque mon chef a poursuivi le maître de l'hôtel dans toute la cuisine avec une poêle chaude dans la main parce que le maître s'était trompé de plats pendant un double mariage ; les menus avaient été inversés.

Votre meilleur conseil pour les cuisiniers du dimanche ?
Je pense que tous ceux qui souhaitent essayer de devenir chefs doivent prendre une décision importante pour leur vie.
Être chef est un travail difficile s'agissant des horaires, des conditions et des relations humaines.
Décider d'ouvrir un nouveau restaurant ou hôtel ou quoi que ce soit d'autre est une décision importante puisqu'il s'agit de penser à consacrer sa vie à une seule chose.
Les nombreuses heures de travail et la recherche permanente effectuée sur les produits de base et la façon de les cuisiner offrent de nombreuses satisfactions.
Un homme ou une femme qui souhaiteraient devenir chef devra essayer plusieurs endroits et restaurants avec une cuisine locale ayant un point de vue similaire concernant la cuisine. Je ne dirais pas qu'il faut préférer les endroits proposant une manière de travailler similaire, mais une philosophie similaire ; une qualité élevée des produits de base, une recherche permanente et toutes les facettes d'un travail de qualité.