Fermer fermer
Relais & Châteaux, c’est un monde en soi, un monde à nul autre pareil. Un monde accueillant, chaleureux, gourmet, où l’exigence de haute qualité partagée par nos hôtes se conjugue à leur passion pour leur établissement et pour le terroir qui l’accueille.
Fermer fermer
L’art d’offrir Relais & Châteaux grâce à nos coffrets et chèques cadeaux CRÉATION. Pour un week-end enchanteur dans un décor d’exception, un séjour coupé du monde, ou un dîner gastronomique à la table de l’un de nos Grands Chefs, plus de 300 maisons Relais & Châteaux accueillent ceux que vous avez choisi de combler, pour une expérience inoubliable.

Bénéficiaire d'un cadeau CRÉATION ? Bénéficiaire d'un forfait LYS ?

Fermer fermer
Découvrez un véritable tour du monde de la collection des Relais & Châteaux. Quelle que soit l’occasion, quelle que soit la durée de votre séjour, chaque établissement vous proposera le meilleur de sa culture et de son terroir.





Notre chaîne TV
Consultez nos vidéos thématiques
 
 
Fermer fermer
Vivre une expérience Relais & Châteaux, c’est vivre de nouvelles sensations. Chacun de nos établissements offre d’explorer une palette sensitive incomparable, où la beauté d’un lieu, la chaleur d’un accueil et la qualité d’une table se conjuguent à la perfection. Parfums et saveurs, paysages et couleurs font de chaque séjours une moment rare et intense
Fermer fermer
Découvrez l’excellence de la gastronomie proposée dans nos établissements : Classique ou contemporaine, elle est toujours inventive et surprenante. Une créativité célébrée dans le monde entier, puisque nos Grands Chefs figurent parmi l’élite de la gastronomie mondiale.

Autour de Paris

Venez de ma part...

Centrale de réservations (Etats-Unis)

1 800 735 2478

Indiquez le code : TROISGROS

Appeler d'un autre pays ? Cliquez ici

BMW

Partenaire officiel des Routes du Bonheur

Découvrez
les Routes
du Bonheur de...

Michel Troisgros
voir toutes les Routes du Bonheur

Propriétaire de la Maison Troisgros
Route du Bonheur 60 ans de Relais & Châteaux, le long de la Nationale 7

L’histoire de notre Maison s’est écrite en parallèle avec celle de Relais & Châteaux. Longtemps, mon père, Pierre Troisgros, a été un membre actif de l’association. Il a initié au développement des Relais de campagne et de la grande cuisine française. Cette belle idée fut à l’origine de la création des Relais Gourmands, un label qui distinguait alors les meilleures tables de l’association, et qui stimulait les cuisiniers.
Située à Roanne, face à la gare, notre maison était l’un des rares Relais & Châteaux de province situé en ville. Roanne était - et reste - sur la Nationale 7, la ’’Route du Soleil’’ chantée et peinte par les plus grands artistes. En 1954, elle était l’axe majeur, la ligne droite Nord-Sud, celle qui traversait le centre des villes et des villages et qui créait d’interminables bouchons lors des vacances.
Désormais, la Nationale 7 joue à cache-cache avec les GPS ou les contournements. Vouloir la suivre aujourd’hui constitue un véritable casse-tête. Il reste bien les platanes le long de la route, ces stations-services abandonnées et ces traces d’anciennes publicités sur les murs des fermes anciennes.
Après Jean-Baptiste, après Jean et Pierre, après nous, nos enfants César et Léo nous succéderont peut-être… Dans quelques temps, dans un lieu noble et agricole, pas si loin de la gare de Roanne, notre maison prendra une nouvelle forme. On a l’habitude de dire que les beaux jours viennent avec la Nationale 7. Aussi, je vous invite à nous suivre sur la route du Bonheur…

Pour vous inspirer, Relais & Châteaux vous propose ses Routes du Bonheur : des suggestions d’itinéraires que vous pouvez adapter au gré de vos envies et des expériences que vous souhaitez vivre. Nos conseillers sont à votre disposition pour personnaliser votre parcours et vous assister dans vos réservations auprès de nos établissements.
Exemple de séjour de 10 nuits, à partir de 2330 €*
* Prix indicatif minimum par personne, sous réserve de disponibilité, calculé sur la base d’une chambre double occupée par deux personnes, incluant l’hébergement, le petit-déjeuner et le dîner (sur la base d’un menu, hors boissons) dans les établissements suggérés dans l’itinéraire.
Les activités sur place et à proximité sont à réserver par vos soins.

Ma Route du Bonheur
Étape 1 : 2 jours, 2 nuits

Auberge des Templiers

Continuer de faire vivre la tradition en Sologne
Auberge des Templiers
Point de départ de la première Route du Bonheur en 1954, l’Auberge des Templiers est le garant de la mémoire de Relais & Châteaux. Soixante ans plus tard, les magnifiques colombages, les briques roses et le parc fleuri situés aux portes du Val de Loire et de la Sologne composent une immuable image de l’identité de l’association. ’’Au commencement, la Route du Bonheur a permis à ses membres de mieux se faire connaître, rappelle son propriétaire Philippe Dépée. Avec le temps, les deux se sont liés plus profondément. Comme dans toute association qui dure, c’est aussi bien les membres qui forgent l’identité de l’association que l’association qui influe sur l’identité de ces membres.’’

A proximité de l’établissement...

Le Pont-canal de Briare

On dit de lui que c’est "une Tour Eiffel des voies navigables" : le pont-canal métallique de Briare fut durant plus d’un siècle le plus long au monde. Construit entre 1890 et 1896, l’édifice domine toujours la Loire et l’ancien canal latéral creusé sous Henri IV. Gustave Eiffel lui-même a collaboré à sa réalisation. À l’époque, Briare était une place importante du trafic fluvial. Aujourd’hui, ce sont les péniches des flâneurs qui profitent de cet étonnant paysage. À plusieurs mètres au-dessus du fleuve, les bateaux donnent l’impression de voler...

Sur la route...

Les vignobles de Sancerre et de Pouilly

’’La cave a toujours été l’un des lieux les plus importants de l’Auberge, souligne Philippe Dépée. J’aime le travail de la vigne. Peut‐être parce que comme le mien il se fait avec l’amour d’un lieu, d’un terroir et l’exigence de bien faire.’’ De part et d’autre du fleuve Loire, les vignes de Sancerre et Pouilly offrent leurs plus belles couleurs. On produit ici certains des plus fins sauvignons blancs et pinots noirs du pays. Des cépages et des vins qui voisinent sur la carte du restaurant de l’Auberge tenu par le Grand Chef Yoshi Miura.

Les Grands Chefs de Bourgogne

À Joigny, sur les bords de l’Yonne, dans le nord de la Bourgogne, Jean-Michel Lorain cultive l’œuvre créée par son père. Le Grand Chef de La Côte Saint Jacques & Spa y propose une Bourgogne réinventée, entre escargots et épices du bout du monde. Le pays du Chablis mène vers l’impressionnante basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Sous la protection bienfaitrice du lieu Saint, le Grand Chef Marc Meneau marie son savoir-faire patiemment appris dans les livres aux plus beaux produits de la région dans son restaurant bien nommé, L’Espérance. À Saulieu, Patrick Bertron veille avec passion et minutie sur Le Relais Bernard Loiseau. Le Grand Chef a conservé l’esprit des ’’classiques’’ de l’ancien maître des lieux tout en les renouvelant subtilement. Non loin de Beaune, c’est Éric Pras qui officie désormais dans l’illustre Maison Lameloise, poursuivant avec passion l’œuvre de ses prédécesseurs en prolongeant le ’’niveau d’excellence’’. À quelques kilomètres, les climats de Bourgogne offrent leurs plus belles vignes à l’abri de petits murets. Puligny-Montrachet, Vosne-Romanée, Vougeot et Gevrey-Chambertin sont à portée de main… ou de verre.

La Côte Saint Jacques & Spa
L’Espérance
Le Relais Bernard Loiseau
Maison Lameloise

Profitez de nos conseils pour réserver votre itinéraire. Contactez notre centrale de réservations :

1 800 735 2478

Indiquez le code : TROISGROS

Appeler d'un autre pays ? Cliquez ici

Revenir en haut de page
Étape 2 : 2 jours, 2 nuits

Troisgros

L’excellence dans la simplicité
Troisgros
Lorsque Jean-Baptiste mon grand-père, décide de s’installer à Roanne dans les années trente, la ville est florissante grâce à l’industrie du textile. La gare de Roanne se trouvait alors sur la Ligne PLM (Paris-Lyon-Marseille). Lyon n’est qu’à 90 kilomètres. Si le textile n’est plus ce qu’il était, nous sommes restés fidèles à notre ville. Au fil du temps, nous avons créé une relation étroite, singulière et durable avec nos producteurs fermiers et nos fournisseurs. Ici, les ressources sont belles et variées, entre la plaine, le fleuve, les étangs, les forêts, la montagne. Installé face à la gare depuis 1930, notre Maison se déplacera de quelques pas en 2017. Simplement parce que la tradition, pour continuer, doit se renouveler…

A proximité de l’établissement...

Le tunnel d’Hervé Mons, Ambierle

Hervé Mons est un ami et un des meilleurs fromager affineurs. Meilleur Ouvrier de France, il connait sur le bout des doigts les fermes, les traditions et les savoir-faire. Au fil des années, il est devenu une référence dans la profession. Une centaine de producteurs disséminés aux quatre coins de France et au-delà, lui confient l’affinage et la commercialisation de leur fromage. Le plus petit troupeau ne compte que quatre vaches, pour seulement quelques dizaines de fromages produits dans l’année. Il y a quelques années, il a eu l’idée de transformer un tunnel ferroviaire en cave et y affine maintenant les Beaufort, Salers, Cantal, Comté, Lavort, Gruyère, et tommes diverses.

Mons Fromages

Le Marché aux bestiaux, Saint Christophe en Brionnais

Enfant, mon père m’y emmenait régulièrement. Depuis Roanne, on sillonne à travers les collines du charolais. C’est un joli voyage de bocages verdoyants interrompus çà et là de quelques villages fiers de leurs églises romanes. Chaque mercredi, à midi, le marché réuni de nombreux éleveurs charolais qui présentent leurs bovins à la vente. Près de 70 000 têtes y sont vendus chaque année. Depuis 2009, un marché au cadran complète le marché traditionnel créé à la fin du XVe siècle. En chemin, Il faut bien sûr s’arrêter à la Colline du Colombier, notre magnifique auberge perdue dans la campagne, à Iguerande, un village où la maison Leblanc produit une excellente huile de noix.

Le vignoble de la Côte roannaise

Partagé par une cinquantaine de vignerons indépendants, ce petit vignoble bénéficie d’une AOC depuis 1994. Mon père a longtemps collaboré avec Robert Sérol, vigneron à Renaison. C’est aujourd’hui avec son fil, Stéphane, que nous partageons les Blondins, un petit vignoble de deux hectares, planté en Gamay. Un vin fruité et expressif que l’on trouve à la carte de tous nos établissements et jusqu’à Tokyo.

Domaine Sérol

Biennale d’Art Contemporain de Lyon

Passionné par la création artistique, je ne rate jamais une édition de la Biennale d’Art Contemporain de Lyon. C’est au début des années 90 que la première édition de la Biennale a investi la Halle Tony Garnier. J’y ai découvert un monde fascinant et des artistes comme Boltanski, Philippe Favier, Annette Messager, Buren, Viallat, Traquandi… C’est aussi à la Biennale que nous avons découvert le travail de l’architecte Patrick Bouchain, avec qui nous réalisons la future Maison Troisgros. En 2015, c’est le conservateur américain Ralph Rugoff qui assurera le commissariat de la Biennale

La Biennale de Lyon

Sur la route...

Les Grands Chefs de Lyon et alentours

Guy Lassaussaie a transformé l’ancien relais de poste créé par son arrière-grand-père en une maison élégante aux lignes contemporaines. Filet de bar cuit sur la peau, croustillant de homard, pigeon cuit au foin, ici la qualité du produit domine. Nous sommes aux portes de Lyon, probablement l’épicentre de la gastronomie française. Dans la ville des Lumières, trois autres Grands Chefs cultivent l’héritage du goût et des saveurs. À la Villa Florentine, Davy Tissot nous ouvre sur la cité depuis les terrasses de la colline de Fourvière. Dans un décor d’inspiration italienne, le chef compose ses menus à l’image de la ville, ’’un carrefour entre mer et montagne’’. À proximité du Parc de la Tête d’Or, Pierre Orsi décline dans son restaurant des classiques à base de produits nobles avec la plus grande finesse. Enfin, située un peu à l’écart, sur les rives de la Saône, L’Auberge de L’Île Barbe de Jean-Christophe Ansanay-Alex offre un voyage vers de nouvelles saveurs où le foie gras voisine avec le ketchup de coing…

Guy Lassaussaie
Villa Florentine
Pierre Orsi
L’Auberge de L’Île Barbe

Profitez de nos conseils pour réserver votre itinéraire. Contactez notre centrale de réservations :

1 800 735 2478

Indiquez le code : TROISGROS

Appeler d'un autre pays ? Cliquez ici

Revenir en haut de page
Étape 3 : 2 jours, 2 nuits

Georges Blanc Parc & Spa

À Vonnas un village s'est construit pour illustrer l'art de vivre à la française
Georges Blanc Parc & Spa
’’Célébrer le soixantième anniversaire de Relais & Châteaux à Vonnas est d’autant plus émouvant pour moi que je suis certainement le dernier témoin vivant de la création de la première Route du Bonheur signée chez mon oncle le 12 mai 1954, se souvient Georges Blanc. Notre établissement à Vonnas est entré dans la chaîne en 1972 en tant que Relais de Campagne. Nous faisions partie des Relais Gourmands créés en compagnie de Pierre Troisgros, le père de Michel. Relais & Châteaux révèle une âme, avec ces maisons si différentes et au charme singulier’’. Plus qu’un établissement, la famille Blanc a créé un village entièrement dédié à l’art de vivre et la gastronomie. Une maison qui abrite également, avec quelque 135 000 bouteilles, l’une des plus belles caves au monde.

A proximité de l’établissement...

Musée départemental de la Bresse - Domaine des Planons, Saint-Cyr-sur-Menthon

Installé dans une magnifique ferme bressane du XVIIIe siècle prolongée par un bâtiment d’architecture contemporaine, ce musée entièrement dédié au patrimoine bressan présente de riches collections réunissant costumes, parures et produits du terroir. Fidèle au site, Georges Blanc a participé à l’élaboration sur place d’un véritable élevage de volailles de Bresse. Un jardin potager a également été recréé. En 2014, une grande exposition est consacrée aux émaux de Bresse qui ornaient les parures des mondaines au XIXe siècle.

Hameau du Vin, Romanèche-Thorins

Le monde du vin se découvre depuis la viticulture jusqu’à la vinification dans le hameau créé au cœur du Beaujolais par Georges Dubœuf. En cinquante ans, cet homme de passion est passé du rang de simple embouteilleur à celui de plus grand négociant du Beaujolais. L’histoire de la vigne et du vin est déclinée sur près de 30 000 m2 de parc et de lieux d’exposition. Deux mille ans d’histoire et de savoir-faire qui finissent souvent par la dégustation d’un verre…

Hameau du Vin

Parc des Oiseaux, Villars les Dombes

Des Grues royales, des Pélicans frisés, des Ibis rouges et des Ioris arc-en-ciel, des Cacatoès et des Marabouts d’Afrique… Autant d’espèces d’oiseaux que l’on observe dans ce parc de 35 hectares implanté au sein même d’une réserve ornithologique. Un très beau spectacle d’oiseaux nés et élevés sur place offre aux spectateurs la possibilité de les admirer en vol.

Parc des Oiseaux

Sur la route...

Les Grands Chefs de la Vallée du Rhône

Vienne la romaine abrite l’une des institutions gastronomiques de la route. Longtemps tenue par le chef Fernand Point, La Pyramide profite aujourd’hui du talent Patrick Henriroux. Déco design, produits de la région et saveurs délicates et épicées au menu. Plus au sud, dans l’Hôtel Restaurant qui porte leur nom, Régis et Jacques Marcon transforment la cuisine en étoiles. Tournée vers la nature, certifiée ’’écolabel’’, leur maison s’efface dans le paysage. Goûter leurs lentilles vertes du Puy, agneaux ou poissons de rivière vaut un voyage (presque) sans retour en Haute-Loire. Mais comment s’arrêter alors que s’annonce la Maison Pic portée depuis quelques années par Anne-Sophie. Reconnue dans le monde entier, la petite-fille d’André et fille de Jacques Pic continue de placer Valence au cœur de l’échiquier de la gastronomie française. Ses associations, aussi raffinées qu’inattendues, cherchent toujours à exprimer l’essence même des légumes, poissons et autres viandes.

La Pyramide
Hôtel et Restaurant Régis et Jacques Marcon
Maison Pic

Profitez de nos conseils pour réserver votre itinéraire. Contactez notre centrale de réservations :

1 800 735 2478

Indiquez le code : TROISGROS

Appeler d'un autre pays ? Cliquez ici

Revenir en haut de page
Étape 4 : 2 jours, 2 nuits

Oustau de Baumanière & Spa

L’art de vivre en Provence
Oustau de Baumanière & Spa
’’Je suis né en 1945, l’année où mon grand-père, Raymond Thuilier, a créé l’Oustau de Baumanière, raconte le célèbre chef étoilé Jean-André Charial. Ma famille a très rapidement été impliquée dans l’histoire de Relais & Châteaux. Depuis les quelques maisons situées le long de la Nationale 7 qui la composaient dans les années cinquante jusqu’à son expansion à travers les continents.’’ Soixante ans durant lesquels L’Oustau de Baumanière est devenue une adresse incontournable, fréquentée par Brigitte Bardot, le Général de Gaulle ou la Reine d’Angleterre. Aujourd’hui encore, l’histoire continue…

A proximité de l’établissement...

Le Moulin Castelas, Les Baux de Provence

C’est au Moulin Castelas que Jean-Benoît Hugues produit peut-être la meilleure huile d’olive de la vallée des Baux-de-Provence. Sur les 45 hectares du domaine qui s’étendent le long des versants ensoleillés des Alpilles poussent quatre variétés d’olives : l’Aglandau, la Grossane, la Salonenque et la Verdale. Chacune a ses particularités et un parfum bien singulier. Jean-Benoît travaille son huile comme un vin, avec cette même passion et cette même précision. Le fruit se transforme ici en élixir.

Le Castelas

Carrières de Lumières, Les Baux de Provence

Et si le plus grand écran du monde se trouvait en Provence ? Sur le site exceptionnel des anciennes carrières des Baux défilent les œuvres des artistes les plus prestigieux. Filmées par Cocteau en 1959 dans son film Le Testament d’Orphée, les carrières forment aujourd’hui un extraordinaire écrin. Plus de 6000 m2 de surface où sont projetés des spectacles jouant avec les toiles de Gauguin, Monet ou Van Gogh. Chaque année, une nouvelle création illumine le calcaire blanc. En 2014, Klimt et Vienne sont ainsi à l’honneur…

Carrières de Lumière

Les vins du Domaine de Lauzières

Lauzières, c’est d’abord un vallon isolé au sud des Alpilles. C’est aussi un domaine que les propriétaires récoltants, Gérard Pillon et Jean-Daniel Schlaepfer, ont façonné à leur image. C’est enfin, un vin rosé ou rouge au doux nom de ’’L’Affectif’’ dont les vignes sont cultivées en biodynamie à base d’un vieux cépage grenache. Homme de la terre, Jean-André Charial est à l’origine de ce vin AOC des Baux-de-Provence qui, selon les millésimes, offre des arômes de pruneau, de café ou de caramel…

L’Affectif

Sur la route...

Les Grands Chefs de Montpellier au Castellet

À seulement quelques kilomètres de Nîmes, Michel Kayser, ’’Sudiste’’ d’adoption, décline la Provence entre un turbot confit à l’huile d’olive et une île flottante à la truffe de Provence dans son Restaurant Alexandre. La Route du Bonheur délaisse l’ancienne Nationale 7 pour un petit détour du côté de Montpellier où les frères Jacques et Laurent Pourcel travaillent à quatre mains autour des cinq sens dans leur superbe Jardin des Sens. Retour vers Les Baux de Provence et les saveurs du Luberon qui explosent en bouche à Bonnieux-en-Provence. Dans sa Bastide de Capelongue ouverte sur les champs de lavande, Édouard Loubet offre des assiettes qui respirent la nature. Arrivé à Marseille, Le Petit Nice de Gérald Passédat est un véritable hymne à la mer où les petits poissons pêchés dans les calanques des environs deviennent les mets les plus précieux au monde. La Grande Bleue que l’on retrouve dans les assiettes provençales de Christophe Bacquié dont la cuisine, à l’Hôtel du Castellet, est elle aussi entièrement tournée vers le soleil. Ce ’’fou de maquis’’, élevé en Corse, a toujours le regard porté vers le Sud…

Restaurant Alexandre
Le Jardin des Sens
Bastide de Capelongue
Le Petit Nice-Passédat
Hôtel du Castellet

Profitez de nos conseils pour réserver votre itinéraire. Contactez notre centrale de réservations :

1 800 735 2478

Indiquez le code : TROISGROS

Appeler d'un autre pays ? Cliquez ici

Revenir en haut de page
Étape 5 : 2 jours, 2 nuits

Château de La Chèvre d’Or

Somptueux palace romantique entre la mer et les étoiles
Château de La Chèvre d’Or
’’L’histoire de La Chèvre d’Or est intimement liée à celle de Relais & Châteaux. Leur ADN est similaire’’, explique son maître de maison, Thierry Naidu. La Chèvre d’Or a ouvert ses portes sur le rocher d’Eze en 1953 et a rejoint la prestigieuse association seulement trois ans plus tard. Si l’établissement ne comprenait alors qu’un petit restaurant et quelques chambres dans les hauteurs du village, elle dispose aujourd’hui de plusieurs dizaines de maisons sur le rocher. La Chèvre d’Or dissimule toujours le raffinement de ses chambres derrière les murs épais des vieilles pierres. À l’abri des regards, la Grande Bleue s’offre à vous…

A proximité de l’établissement...

Les Grands Chefs sur la route…

Située à La Napoule, L’Oasis apparaît au bord de la Méditerranée. Cannes, son Palais des Festivals et surtout, son Marché Florville, attirent les cinéphiles et les gourmets parmi lesquels Stéphane, François et Antoine Raimbault. Quelques kilomètres à l’intérieur des terres, sur les hauteurs de Grasse, ce sont les feuilles argentées d’oliviers qui vous accueillent à la Bastide Saint Antoine. Mondialement réputée pour ses parfums, la cité offre au chef Jacques Chibois des saveurs insoupçonnées et un bel écrin pour ses légumes bios. Après avoir longée Antibes, Nice puis le village rocher d’Èze, la Nationale 7 s’évanouit enfin à Menton, aux portes de l’Italie. À l’ombre des magnifiques citronniers, un dernier regard vers la Méditerranée depuis le Mirazur, la table du talentueux chef italo-argentin Mauro Colagreco où l’on se dit que cette Route du Bonheur est aussi celle de toutes les saveurs…

L’Oasis
Restaurant Mirazur
La Bastide Saint-Antoine

Le Chemin de Nietzsche, Eze

Ce serait le long du sentier qui porte aujourd’hui son nom que le célèbre philosophe installé dans les environs, aurait imaginé la troisième partie de son monumental Ainsi parlait Zarathoustra. Sur les pas de Friedrich Nietzsche, on avance entre les murets de pierres sèches, les cyprès et bougainvilliers, dans des parfums de myrte et de romarin. La Méditerranée s’offre sans retenue dans un décor de carte postale. Compter environ quarante-cinq minutes pour descendre et/ou une heure et demi pour remonter le long des quelque 400 m de dénivelé.

La Villa Ephrussi de Rothschild, Saint-Jean-Cap-Ferrat

Transformé en musée dès 1938, ce magnifique palais de style Renaissance est l’un des plus impressionnants de toute la Côte d’Azur. Grande collectionneuse d’art, sa propriétaire Béatrice Ephrussi de Rothschild était connue pour ses goûts raffinés. À l’intérieur de la villa, on peut toujours découvrir les anciens salons et appartements de la baronne qui abritent une exceptionnelle collection de porcelaine française. Il faut aussi - surtout - s’abandonner dans l’un des neufs jardins ""remarquables"" de la propriété (labellisés par le ministère de la Culture en 2005) qui s’étendent sur près de sept hectares.

Villa Ephrussi

Fondation Maeght, Saint-Paul-de-Vence

L’art moderne et contemporain a trouvé ici ses plus beaux ambassadeurs. Avec cet incroyable bâtiment, Aimé et Marguerite Maeght ont offert un écrin d’exception aux œuvres de Giacometti, Chagall, Miro, Léger ou Braque. Le bâtiment se prolonge avec de superbes jardins agrémentés d’œuvres monumentales. Depuis sa création en 1964, de multiples expositions monographiques ont été consacrées à ceux qui étaient le plus souvent des amis intimes de la famille Maeght. La Fondation célèbre cette année son cinquantième anniversaire en consacrant au printemps une exposition à l’architecture du catalan Josep Lluís Sert, tandis que cet été la fondation revisite les grandes œuvres qui ont jalonné son histoire…

Fondation Maeght

Profitez de nos conseils pour réserver votre itinéraire. Contactez notre centrale de réservations :

1 800 735 2478

Indiquez le code : TROISGROS

Appeler d'un autre pays ? Cliquez ici

Textes : © Guides Gallimard